A la découverte des micro vaisseaux

http://korben.info/video/a-la-decouverte-des-micro-vaisseaux
Saviez vous que la NASA réfléchit à la fabrication de micro vaisseaux spatiaux pour explorer l’univers ? Ça ferait de beaux projets de fin d’années, bien plus intéressants que les ballons-sondes qu’on voit fleurir partout et ça nous permettrait d’en apprendre beaucoup plus !

1 J'aime

Ouaip des drônes spatiaux en quelque sorte.
Bizarre … les scientifiques s’obstinent dans des soluces de propulsion par réaction. Personne ne semble imaginer que l’on puisse trouver un autre mode !

J’ai beau chercher, pour le moment je ne trouve aucun mode de propulsion qui ne soit pas basé sur la réaction (que ce soit un mode de propulsion spatiale ou pas).
Quand on marche, on appuie sur le sol qui du coup repousse notre pied et nous fait avancer. Idem pour une roue, c’est la friction qui aide à s’appuyer sur le sol (et donc réaction).
Avec une voile (maritime ou solaire), c’est pareil, on s’appuie soit sur les masses d’air en mouvement, soit sur les masses de photon en mouvement.

Bref, je ne vois pas.

Et c’est quoi la différence avec les “sondes”

Il y a la répulsion (si tu as déjà joué avec des aimants qui s’attirent d’un côté et se repoussent de l’autre), l’attraction, si bien connue de tous les astéroïdes qui nous tombent sur la g…

Laissons travailler notre imagination, même si ça paraît de la SF :confounded:

Si l’on imagine un jour prochain interférer avec les photons, on peut imaginer un vaisseau de forme tubulaire creuse. Orienté vers le soleil, il pourrait bénéficier des rayonnements lumineux et par attraction se mouvoir (principe du sonneur de cloche qui serre trop fort la corde et retrouve à faire des bons dans le clocher).

Inconvénient : One way ticket et accélération très lente.

Avantage : Vitesse proche de la lumière, propulsion continue et probablement exponentielle, conso aux 100Km très limitée

Très bien pour une sonde par exemple

Plus sérieusement je pense qu’il nous faudra bientôt abandonner les modèles classiques issues des recherches des années quarante. Je suis persuadé que les avancées en matière de physique quantique vont nous ouvrir des portes étonnantes.

Après … on peut réver :sunglasses: !

ok c’est bien beau leur propulsion, mais comment ont ils prévu les communications entre le vaisseau et la terre pour transmettre les infos là il faut aussi de l’énergie et vu leur système c’est limite ce qui va en consommer le plus

Ah j’ai mal compris ton message quand tu parlais de réaction, désolé. :slight_smile:
Un moteur ionique, c’est à réaction mais c’est quand même 'achement plus évolué que les moteurs chimiques. Ils sont déjà utilisés sur des sondes d’ailleurs.
La voile solaire a déjà été utilisée. C’est pas encore hyper répandue, et elle a un gros défaut, c’est que plus on s’éloigne du soleil, moins ça marche. A réserver aux sondes s’intéressant à ce qui est entre Mars et le Soleil.
Et puis il faut une voile d’une certaine taille quand même, même si pour un micro-vaisseau ça reste relatif.

Il y a quand même l’observation de VcommeV avec laquelle je suis d’accord. La propulsion c’est une chose, mais l’alimentation des capteurs et surtout la retransmission des données reste quelque chose de gourmand en énergie. Si l’on espère sortir un jour du système solaire, reste le problème de la communication au moyen des ondes radio pas spécialement adaptée (problème de “dilution” je crois savoir) … mais là on dans l’après demain.

Et donc c’est quoi la différence avec les une sonde ?

La taille, le prix de construction, le prix de lancement, le nombre possible pour lancer, l’effet “jetable”, …

Pour la communication jusqu’à la terre, on peut penser à une chaine de micro-vaisseaux qui pourraient servir de relais. Ca réduit la distance maximum sur laquelle émettre, donc moins d’énergie. Après sur les grandeurs nécessaires c’est hors de mes compétences.

tesla et son énergie libre ( enfin la notre !) n’est plus de ce monde … et vus que les nouveaux scientifiques ne peuvent concurrencer le pétrole …
l’évolution s’en ressent et bloque .

Je connaissais l’idée, d’arrêter d’envoyer des superstructures dans l’espace.
Parce qu’aujourd’hui on arrive à miniaturiser les objets.

Par contre je suis stupéfait des commentaires… Oui oui, il y a des gens qui pensent qu’un ingénieur seul était plus malin que l’ensemble de la communauté scientifique de ces 80 dernières années, Einstein inclut. cf @swapof

Concernant l’énergie embarquée sur un appareil, c’est pas vraiment un souci : dans l’espace, l’électricité est gratuite. Pourquoi ?

  • L’espace n’a pas d’atmosphère. Tout baigne dans la radioactivité. Beaucoup beaucoup. Du coup si tu envoies un coeur nucléaire, eh bah ça fait pas de différence : ça n’abime pas ton vaisseau, qui est intégralement construit pour résister aux radiations avec ou sans coeur nucléaire. Et il est pas plus radioactif que n’importe quel caillou qui se balade là-haut.
  • Y a du Soleil. Genre beaucoup beaucoup. En fait, c’est lui qui génère la radioactivité. Sa lumière, on capte pas tout à cause de notre atmosphère. Image le satellite…

Du coup il reste que l’énergie de propulsion. Le pas de bol, c’est que ça marche pas avec l’électricité (parce que basé sur de la réaction : on pousse sur de l’air (de l’eau, du bitume) dans les véhicules terriens.)

La bonne nouvelle, comme t’es dans le vide, tu conserves ta vitesse : y a pas de frottements. Tous les commentaires qui parlent de vitesse de la lumière sont donc théoriquements possibles, suffit d’accélérer jusque-là. Et avec des systèmes comme décrits dans la vidéo, y a moyen de s’en rapprocher. Mais la vitesse de la lumière est tellement grande que c’est pas souhaitable, si tu essayes ça se désintègre. C’est comme la température “on peut pas aller en dessous de -273.15°C” ; la vitesse c’est pareil.

J’avais vu des projets de vaisseaux qui utilisaient des déchets radioactifs pour avancer. Un déchet radioactif c’est un bout de truc qui émet un peu de tout comme particules, du coup ces particules peuvent être utilisées comme moyen de propulsion, à l’instar des atomes dans la vidéo.

Et puis si y a des mécanos, il y avait un concours libre de construction d’un de ces mini-satellites : http://www.sciencesetavenir.fr/espace/20150413.OBS7088/cubesat-les-etudiants-se-font-une-place-dans-le-spatial.html

Par contre j’ai pas retrouvé le lien original, mais y avait un concours sur la partie structurelle, où n’importe qui pouvait participer, via le web, avec une université américaine.

@PierroDeLeon L’attraction est très très utilisée. Un satellite qui va sur Jupiter va utiliser la Lune et Mars. Quasi systématiquement. En fait, la rotation de la Terre est utilisée : les lancements spatiaux sont systématiquements les plus proches de l’équateur : Houston, tout au sud des US, Kourou en Guyane pour les européens, les russes se sont bagarrés pour maintenir des terres au sud pour ça…
En fait si on se base sur “les modèles classiques issus des années 40”, c’est parce que la science change pas tant que ça.
On utilise les modèles physiques issus de Newton, voir d’Archimède. Les seules sciences qui ont autant évolués (entre les années 40 et maintenant) sont l’électricité et l’informatique (avec tous les hybrides du milieu : électronique, mécatronique, automatique… et en général, quand on a une avancée ailleurs, c’est dû à l’informatisation de ce domaine. Genre la fabrication, les cnc, les découpes laser ou les imprimantes 3D ont pour seule origine l’informatique - à la limite le laser, mais certaines machines marchent avec des lentilles et de la lumière, voir des jets d’eau : c’est l’informatique qui change la fabrication. Par exemple.).

Bah ouais mais en même temps c’est pas si simple de jouer avec des magnétismes qui font tourner les aiguilles d’une boussole maximum, sur des objets qui se baladent à 30km/s à quelques centaines de millions de kilomètres (ex pour jupiter dans le meilleur des cas).

@VcommeV Je pense que t’auras pigé ci-dessus que c’est pas trop le problème la communication…

une brique de plus pour monter le mur !!
bientôt le problème sera … comment continuer la construction du mur hors atmosphère !?
on en viendra peut-être aux énergies telluriques ou autres énergies libres grâce à ce mur de scientifiques …

Et maintenant il y a aussi la propulsion par LASER et la voile solaire !