Anonymous VS Daesh

http://korben.info/anonymous-vs-daesh.html
Les Anonymous viennent de sortir une vidéo dans laquelle ils expliquent qu’ils vont cyber-mettre-leur-race au CyberCaliphat, alias Daesh-Online, alias 3615 Etat-Islamique dans une opération baptisée #OpParis. Comme le Daesh exploite les réseaux sociaux pour sa propagande et ainsi enrôler de jeunes abruti(e)s, tenter de les démonter en ligne ne pourra que faire du bien. En…

1 J'aime

Article intéressant à lire ici:

en grande ligne:
Vous souhaitez donner un coup de main contre les diffuseurs de contenus prônant le djihâd assassin ? Compte Twitter, Facebook, sites web, forums, irc, Telegram, … ZATAZ vous offre l’opportunité de le faire avec intelligence.

1 J'aime

Je ne sais pas si tu as vu ce lien : https://luckytroll.club/

C’est vrai qu’il pourrait être contre-productif (pour les enquêtes) de fermer les comptes. A condition qu’ils leur soient communiqués et utilisés efficacement. Mais je ne vois pas non plus Anonymous collaborer avec les autorités. On peut rêver ?!
De ce point de vue, l’initiative de Zataz citée au dessus par @zorg semble louable.

Mais aussi, tout comme on a laissé Isis se développer dans ses territoires, il en va de même sur internet. Les vidéos youtube, Facebook etc… d’atrocités devraient être supprimées. On le fait bien pour la nudité. Ce sont de puissants outils de propagande à ne pas laisser traîner “n’importe où”.

+1
J’allais partager cet info mais vous avez été plus rapide

Après Charlie Hebdo, il y avait déjà eu une réaction des Anonymous, et déjà à l’époque on se méfiait des conséquences sur la qualité des enquêtes futurs des services de sécurités qui devaient par la suite perdre du temps à retrouver d’autres compte pour s’informer des actes terroristes futurs

Quand on regarde de plus près, il y a une distinction (clivage ?) entre les Anonymous de GhostSec.org et ceux de GhostSecGroup.org. Ces derniers prônent un échange d’info avec les autorités alors que les premiers souhaitent rester dans l’action sans coopération.

Le débat (mais il n’est pas qu’entre ces deux groupes) est un débat tactique :smile_cat:
Faut-il détruire les comptes TW FB etc sachant qu’ils se recréent presqu’aussi vite ou
faut-il les tracer pour identifier tous les salopards qui soutiennent ISIS et sont planqués parmi nous…
Débat éternel entre l’Action directe immédiate ou le renseignement avant action en profondeur.

En complément quand il s’agit des serveurs d’ISIS, une partie sont hebergés chez Clou de Flaire :cold_sweat: en Californie et ce provider n’a pas l’intention (officielle) de coopérer

Perso j’aurais une préférence pour le renseignement avant l’action massive.

Il est bien son site au Damien, mais son orthographe … des articles toujours rempli de fautes et pas que des “coquilles”

1 J'aime

J’espère qu’ils ont pas attendu les attentats de Paris. Ca fait des années que Daech massacre des gens à la pelle !!

1 J'aime

Ca s’arrange pas avec les années malheureusement, parfois ça doit être dur de porter un titre de “jounaliste” quand on fait autant de faute au km ;). To Be Continue…

Tellement ridicule cette vidéo des “Anonymous”… Aujourd’hui n’importe quel pékin de 13 ans et demi avec une webcam peut pondre une vidéo de “revendication” Anonymous… Vu la dialectique on est clairement pas devant quelqu’un de très malin ni de très puissant. Vous allez faire quoi sérieusement, les DDOSser jusqu’à ce que mort s’en suive ? Est-ce que ces imbéciles réalisent seulement que des menaces en l’air contre des tarés sanguinaires les met en danger, eux et leur famille ???

Oui enfin, je ne suis pas sûr qu’on puisse le qualifier de journaliste…

Le pire ce sont les mots qu’il utilise dans ces articles je parle bien de zataz pas de notre korben
du genre:
ordiphone= pour dire smartphones
les amis du petit déjeuner= police

j’en oublie plein il aime beaucoup les termes français pour des mots qui sont toujours utiliser en anglais
je ne sais plus s’il la déjà faites celle là: petits gâteaux= cookies
:joy:

1 J'aime

C’est pas des comptes de RS qu’il faudrait cibler, mais bien les traces de financements de l’Etat de l’Arabie Saoudite vers Daesh.

3 J'aimes