Comment fabriquer une caméra thermique DIY

Originally published at: https://korben.info/fabriquer-camera-thermique-diy.html

Si vous voulez vous la jouer Predator avec une caméra thermique, il va falloir casquer. Ou alors vous pouvez l’assembler vous-même en suivant le tuto de la DIY-Thermocam qui permet en utilisant le capteur infrarouge FLIR Lepton et quelques composants électroniques de filmer une image thermique de qualité pour environ 400 euros. Voici les caractéristiques…

bof, une flir One (250€ sur amazon) branchée sur un smartphone Android doit faire le même job pour moins cher, non ? Ok, c’est pas DIY…

1 J'aime

Pareil faut juste faire attention si c’est un Flir One 1ere génération (capteur de 80x60) ou seconde génération (capteur de 160x120) mais le truc c’est que ce projet date de 2012 https://blog.arduino.cc/2012/10/25/diy-less-expensive-thermal-imaging-camera/ ce qui explique le “pas cher” … à l’époque … et depuis il y a les modules Flir One qui sont sortis :wink:

Mais si ont veut vraiment un module d’imagerie thermique de l’ultra pauvre il faut partir sur un truc à balayage qui utilise un simple capteur genre ceux employé dans les thermomètres IR à 15€ plus un petit moteur pas à pas X/Y et un arduino et de la patience pour la phase de balayage :wink: http://www.instructables.com/id/Thermal-Camera/?ALLSTEPS

Reconnu que par des smartphones récents…pas le Samsung S 3,par exemple…

Dodutils, le tout premier projet de Max Ritter (cheap-thermocam v1) était précisément un système à balayage quasiment identique à celui que tu cites (d’ailleurs hautement inspiré de celui de Max Ritter et l’auteur ne s’en cache pas).
Ca fonctionne d’ailleurs pas mal, mais bien sûr, ce n’est pas du temps réel.

Cette nouvelle camera 2D à base de capteur Lepton n’est effectivement plus si bon marché, mais elle garde l’avantage d’être une bible d’info pour qui veut faire son capteur “sur mesures”.

Hello,
Cette caméra a l’air intéressante, notament pour les bricoleurs qui veulent fabriquer eux-même leurs outils. Ce que je trouve dommage, c’est que le capteur utilisé (lepton) ne soit disponible qu’aux US, ou bien en désossant un autre périphérique qui fonctionne.

Article super intéressant.
Le seul soucis c’est le prix de ce fichu capteur FLIR qui est de plus quasi introuvable en dehors des USA.
Dommage, le coté DIY me paraissait vraiment motivant.