Comment installer un noyau Linux (kernel) facilement?

Publié initialement à : https://korben.info/installer-noyau-linux-kernel-facilement.html

Changer de noyau Linux (kernel), c’est toujours du sport. Mais parfois, pas le choix, car c’est souvent la porte vers un meilleur support de votre matériel. Heureusement, il existe une application au doux nom de Ukuu qui permet de faire cela en un clic de souris. Easy quoi ! Disclaimer : Attention, ce genre de…

Il serait sans doute bon de préciser que cet outil ne fonctionne que sur Ubuntu.
Après vérification, il vient de ce repo là : ppa donc tout le contenu est estampillé Ubuntu.

Alors, qui a dit que Linux c’était compliqué ?

Sans vouloir lancer une guerre de “kikoo c ma distrib la méyeure é pa la tiène ptdr”, il est vrai que ta technique est simple, mais sous Fedora j’ai déjà le kernel 4.9.4 depuis environ une semaine, juste en ayant fait le “dnf update” quotidien. La simplicité simplifiée.

Tout dépend de l’objectif et du besoin au final :grin:

et peut-on me dire pourquoi changer de noyau Linux ?

1 J'aime

Comme l’a évoqué @Korben " c’est toujours du sport " :wink:

Non.
Il y a des .deb pour Debian et des .run pour d’autres OS. Tout ça sur le site officiel de TeeJee Tech.

Même si le soft propose des .run pour d’autres OS, les kernels téléchargés viennent de kernel.ubuntu.com et non de kernel.org. Et en plus c’est pas compatible totalement avec les autres distros, du moins ArchLinux:

[email protected] tmp]$ ukuu --check
Distribution: "Arch Linux"
System architecture: amd64
Running kernel: 4.4.43-1-lts
Kernel version: 4.4.43.1.1
Using cache directory: /home/emilien/.cache/ukuu

(ukuu:14518): GLib-CRITICAL **: g_strsplit: assertion 'string != NULL' failed
Fetching index from kernel.ubuntu.com...
E: ERR
E: Failed to execute child process "aptitude" (No such file or directory)

** (ukuu:14518): CRITICAL **: tee_jee_file_system_file_write: assertion 'contents != NULL' failed
E: File not found: /tmp/ukuu/nY6c1Ojl/1485206575392750978

======================================================================
Available Kernels
======================================================================

Le soft tente d’utiliser aptitude sous ArchLinux :expressionless:.

C’est normal qu’il tente d’utiliser Aptitude. La raison a déjà été évoquée plus haut :

https://tech.korben.info/t/comment-installer-un-noyau-linux-kernel-facilement/5128/2?u=cryptrz

Merci pour l’article K. Pour ma part je me pose toujours la même question : Cela présente il un intérêt de supprimer mes vieux noyaux ? Je ne m’en sert plus mais avec 2To de mémoire je me fiche un peu de la place qu’ils peuvent prendre. Après il y’a peut être l’aspect sécurité …

Tout dépend de la distrib. Sur certaines distrib comme Fedora, on peut faire un rollback en cas d’échec d’une mise à jour par exemple. Dans ce cas, ça peut valoir le coup de garder le plus récent des anciens kernel, on peut virer le reste.

Pour Ubuntu je ne crois pas que ce soit possible de faire un rollback (À vérifier). Dans ce cas aucun intérêt de les garder.

Le plus judicieux dans ce cas serait d’utiliser de bons “vieux snapshots” beaucoup plus simples à manipuler autour d’un environnement virtualisé à la base, monté sur un serveur de virtualisation dédié en sachant qu’on pourra les exploiter plus facilement sur d’autres machines et/ou disques…

J’ai cru le contraire parce que lorsque j’ai run le .run du logiciel, il m’a installé les dépendances via pacman.

Uniquement le nouveau kernel (si tu ne l’as pas modifié) sera utilisé, en aucun cas les autres posseront un problème de sécurité vu qu’ils reposent sous forme de fichiers dans /boot.
Si tu es sous une distribution basée sur Debian (ex : ubuntu), il te suffit de faire un apt-get autoremove pour supprimer les paquets inutiles et par la même occasion les anciens kernels.

@unixfox
@marty22
Bonjour,

!!! Attention !!! à l’utilisation de la ligne de commande [quote=“unixfox, post:14, topic:5128”]
apt-get autoremove
[/quote]

Si vous la lancez brut de pomme “apt-get autoremove” vous risquez d’avoir des surprises ! :wink:

Au préalable, toujours effectuer une sauvegarde avant d’exécuter des “commandes sensibles” (liste paquets, dépendances, librairies…), et par principe de précaution se renseigner sur les options à appliquer notamment sur le ou les noms de paquet à supprimer… :grin:

Est-on sur de la provenance des Kernel ? C’est bien dommage qu’il ne soit pas compilé sur la machine même si ça prend 3 plombes, genre le truc que tu lances la nuit ;).
Bref, comme le dit Korben cela peut-être intéressant pour la prise en compte matérielle. Sinon, j’ai plus de mal à comprendre l’intérêt. Cela risque de produire des problèmes avec des logiciels récupérés en .deb

Autoremove reste plutôt safe et dans de rares cas possera problème parce qu’il ne fait que désinstaller les dépendances installées automatiquement avec un paquet et qui ne sont plus requises: http://askubuntu.com/questions/702630/auto-remove-safe