Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Déballage d'un ordinateur quantique

#1

Originally published at: http://korben.info/deballage-dun-ordinateur-quantique.html

Je pense que vous n’avez pas encore la place d’accueillir chez vous un ordinateur quantique (ni chez moi je vous rassure), puis de toute façon Steam n’est pas encore dispo sur ce genre de bécanes, alors à quoi bon ? Non, ce n’est pas une raison pour ne pas s’intéresser à cette techno. Je vous…

0 Likes

#2

il est bien gentil le gars, mais en fait on n’apprend pas vraiment le fonctionnement spécifique de la bécane,
déjà à la base un ordi est quantique,
merci le transistor issu directement de la recherche fondamentale !
sinon vu qu’il faut que cela fonctionne avec de l’hélium liquide, cela doit correspondre à la physique des supra conducteurs sur lesquels on ne comprend encore pas bien tout :slight_smile:
autant prendre des cours avec Julien Bobroff…
vivement des articles sur la spintronique qui va remplacer tout notre vieil électronique de la préhistoire.

quant au jeune homme de la vidéo… “interstelar space is 3.1 Kelvin” ?!!
j’ai le cerveau qui saigne !
le vide, rien, ne peut avoir de température scregneugneu !!!

0 Likes

#3

C’est nettement plus avancé que je le pensais. C’est pas trop volumineux et pas trop cher (15 millions), des grosses sociétés peuvent en acquérir.

Et ça a surtout l’air de progresser très vite. Faudrait peut être s’en inquiéter maintenant. La puissance de calcul n’a rien à voir avec ce que l’on a actuellement.

Il va se creuser un sacré fossé entre les grosses boites et services nationaux qui auront les moyens d’en acquérir un, et les autres: entreprises, particuliers, hackers… qui resteront avec une technologie plus ancienne. L’avantage sera tel (cybernétique, IA, ingénierie génétique…) qu’ils n’auront aucun intérêt à laisser le fossé se résorber.

C’est pas une technologie qui évolue. Dans ce cas là on peut toujours suivre en restant un peu à la traîne mais une nouvelle qui va apparaître très brutalement. Ça sera le jour et la nuit.

0 Likes

#4

La chaine science étonnante a une vidéo qui explique assez bien les choses (https://www.youtube.com/watch?v=bayTbt_8aNc) sinon il me semble que la chaine veritasium (et sa chaine secondaire) en anglais a aussi des choses intéressantes sur le sujet.
Sinon quand à la température, d’une part le vide de l’espace n’est pas parfait, d’autre part il y a des radiations de corps chaud. (par exemple ceci https://www.universetoday.com/77070/how-cold-is-space/ sinon, wikipedia a aussi la source pour la température de 2,7K (article “Outer Space” ref 2))

0 Likes

#5

Pour le moment aucun interet pour le particulier ou encore les grosses boites d’acheter un tel engin, sachant qu’il faut des supraconducteurs et donc tout un systeme de refroidissement enorme derriere…

0 Likes

#6

Visiblement cela ressemble plus a une location pour les serveurs online par ex, ensuite le fonctionnement est plutôt détaillé sans qu’ils donnent leur “algo” maison: connections google par ex > dwave > communication binaire classique > algo de mise en forme et étalonnage du signal > communication analogique parallèle > processeur quantique > cheminement inverse… le tout proche du zero absolut niveau températures pour la partie analogique.

Petite conclusion a la fin il suffit de refroidir, peut importe le nombre de bit, donc plus cela ce développe plus cela deviens intéressant de manière exponentielle, a condition de bien exploiter ce mode de calcul.

Par contre jamais on ne verra un pc quantique a la maison a cause du refroidissement, donc oubliez les jeux ou app perso quantiques :smiley: et vu l’optimisation de malade a fournir de la part des studios et développeurs, peut d’intérêt même pour une grosse entreprise sauf besoins particuliers genre simulateur météo ect.

0 Likes

#7

[quote=“cyhu, post:3, topic:6123, full:true”]C’est nettement plus avancé que je le pensais. C’est pas trop volumineux et pas trop cher (15 millions), des grosses sociétés peuvent en acquérir.

Et ça a surtout l’air de progresser très vite. Faudrait peut être s’en inquiéter maintenant. La puissance de calcul n’a rien à voir avec ce que l’on a actuellement.[/quote]
La vidéo parle de 512 à 2000 “bits” quantiques, ça ne me semble pas énorme. 1 bit quantique +/- une inconnu dans une équation. On est loin de pouvoir faire des prévisions météos :slight_smile:
Ce qui est impressionnant c’est la conclusion le “CPU” ne consomme pas d’énergie et ne chauffe pas : plus on pourra miniaturisé le système, plus on aurait de puissance de calcul par watt de “clim”

0 Likes

#8

En fait ce n’est même un ordinateur quantique, c’est un calculateur spécialisé, et sur un type de calcul bien précis qui “supporte” bien la mécanique quantique. On est donc encore trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès loin d’un ordinateur quantique.

0 Likes

#9

Si j’ai bien compris, c’est un ordinateur quantique…mais en même temps ce n’est pas un ordinateur quantique!
Merci Schrödinger!

0 Likes

#10

J’avais vu la conso sur un site concurrent , ça tournait autour de 25KW pour le reste du système, ce qui est assez conséquent.

0 Likes

#11

[quote=“magieweb, post:9, topic:6123, full:true”]Si j’ai bien compris, c’est un ordinateur quantique…mais en même temps ce n’est pas un ordinateur quantique!
Merci Schrödinger![/quote]D’un autre coté il n’y’a(urat) pas de langage de programmation quantique( ?)
Par définition un ordinateur quantique n’est pas franchement programmable : ll n’y a pas vraiment d’algorithmie (ou de langage) quantique, au mieux on peut sortir des statistiques.
A l’inverse l’algorithmie informatique existait au 19eme siecle (Ada Lovelace) bien avant les prémices de l’ordinateur un siècle plus tard.
Du coup il y’aura (probablement toujours) une machine binaire pour interpréter l’aléa.

0 Likes

#12

[Attention je ne suis pas expert] C’est difficilement comparable, supposant qu’un “bit” sorte un “résultat” au bout d’1sec.
512qubit sont l’équivalent de parcourir un arbre à 512 inconnues : 2^512 = 1.3e154 possibilités loin du numéro 1 du top top 500 : 1.3e15flops qui consomme 614x plus: 15,371Mwh pour alimenter près de 11millions de cores.[/Attention je ne suis pas expert]

0 Likes

#13

Il y a maintenant plusieurs très bon languages de programmation pour les ordinateurs quantiques. Voir par exemple www.projectq.ch, ou bien entendu Liquid, l’environnement de programmation de Microsoft.

C’est vrai que deux executions d’un même programme peuvent mener à des sorties différentes, mais tout l’art de l’algorithmique est de contrôler ces probabilités pour obtenir une sortie déterministe.

En revanche, deux remarques sur l’ordinateur de D-Wave. D’abord, il ne s’agit pas d’un ordinateur quantique au sens de la vidéo postée plus haut. C’est un ordinateur qui utilise des qubits pour résoudre un type très particulier de problème combinatoire. Il se trouve que ce problème est suffisamment général pour formuler plusieurs problèmes d’optimisation intéressants pour l’industrie, mais il ne peut pas, par exemple, factoriser de manière efficace des nombres entiers.
Ensuite, ce qui pose problème avec leur ordi, c’est la qualité de leurs qubits. IBM a un ordi quantique accessible dans le cloud à 5 qubits, et deux nouveaux à, respectivement, 17 et 18 qubits. Google doit en avoir une vingtaine et si, comme les rumeurs le disent, ils sont capables de faire fonctionner plus de 40 qubits avant la fin de l’année, ce sera une immense avancée pour l’informatique quantique. Alors les 2000 qubits de D-Wave? Et bien leur qualité semble si mauvaise que la plupart des spécialistes pensent qu’on peut simuler classiquement tout ce que fait D-Wave.

0 Likes