Edito du 15/11/2015

http://korben.info/edito-du-15112015.html
Bonjour, Comme tout le monde, j’ai été très choqué par ce qui s’est passé vendredi soir et j’avoue que me remettre à écrire après ça, surtout sur des sujets aussi “futiles” en apparence que du logiciel ou de la sécu informatique, ce n’est pas vraiment simple. J’écris donc ce petit billet et je marquerai un…

2 « J'aime »

Le problème c’est pas les mots, c’est la connerie ! Ce matin j’ai vue sur facebook un article qui propage des conneries sans nom ( encore un site complotiste, mais pas au petit fous qui croient au soucoupe volant) et il ya des gens pour y croire dure comme fer! Il ne se questionne pas sur la pseudo infos qu’on leurs sert sur ses sites.

1 « J'aime »

Merci pour ce billet … on a tous besoin d’en parler, de verser des larmes. Ce weekend, les gens étaient bien silencieux - on se regardait sans vraiment se voir, la tête en l’air et le sourire qui tendait difficilement vers le haut.

Le meilleur article que j’ai pu lire c’est celui-ci : http://www.courrierinternational.com/article/vu-des-etats-unis-cest-le-paris-jeune-et-progressiste-qui-ete-frappe

Après il y a ce fameux commentaire : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/15/attentats-le-beau-texte-du-new-york-times-etait-en-fait-un-commentaire_4810332_4355770.html

Il m’a touché parce qu’on parle de nous … on parle de notre génération, on parle de notre volonté à faire progresser la société, se divertir. Le symbole qui apparaît dans ces actes ignobles, sanguinaires et irrespectueux de la Vie n’est pas seulement une déclaration de guerre, mais également un geste allant à l’encontre du respect et de l’amour que nous entretenons dans une société humaine. Et pour ça, je ne trouve pas de mot ni de justification qui en vaut la peine d’être énoncé. C’est impardonnable.

Peace and love.

Bonjour,
Tu dis

Et je crois qu’on devrait faire de même avec les idées sexistes ou religieusement extrémistes.

Mais sauf erreur de ma part c’est déjà le cas non ?

Possible mais si c’est le cas, ce n’est pas flagrant.

Je ne suis pas d’accord qu’il faille encore se tourner vers l’interdiction de ces idées graves. Ça n’ira que contre nous, que contre notre démocratie et ils auront gagnés ça. Je pense que pour eux ils ne nous voient même pas comme une démocratie.
Il faut combattre leur sources, leurs financements, le katar et les emiras. Malheureusement ce sont les mêmes qui financent notre foot, nos campagnes politiques, notre pays, notre europe.

Il faut se battre pour nos valeurs qui sont agitées par M. le Président qui finance alkaida en Syrie qui les forment et les armes. Ces mêmes armes qui se retrouvent à Daesh. J’espère que notre président dit vrais quand il va s’attaquer aux financements de ces groupes car ce sont les mêmes qu’ils lui ont payés ses élections. Aura t’il la force de sortir de la corruption et de faire le travail sacrificiel que son statue devrait lui inculquer? Et les autres politiques?

Ce sont nos valeurs qui seront notre bouclier vertueu et non des petits jeux de guerres qui détruisent des pays, des cultures et créés ses monstres.

Alors je dis que n’ai pas peur de pas interdire car j’ai confiance en la vertue de la fraternitée qui amène à l’égalitée qui amène à la libertée.

Avec notre technologie de l’information on peut commencer par reconstruire notre première base la fraternitée le lien sociale. Je pense que chacun est doué d’idées et peut essayé de faire avec ses mains par exemple des réseaux en mesh locaux pour voir ceux qui sont autour de nous, des sites web pour rendre visible les associations locales, de mettre en valeurs nos cultures, nos mites, nos langues renouer avec nos valeurs et les adapter avec nous même et notre époque il faut commencer par cette première base pour redonner du souffle à la voix des français.

Désolée Korben si c’est trop politique mais je trouve dangereux d’interdire encore plus sur internet. Ce sont des mesures désespérées qui ne solutionneront pas le problème.

Pris au piège de la terreur, vendredi soir à République, nous avons eu très peur. Nous avons été plus témoins que victimes. Notre histoire n’a que peu d’intérêt par rapport aux 129 assassinés qui ne pourront eux, raconter la leur.
Humble hommage donc.
Marie-Françoise et Claude

Justement, t’as pas du lire mon article car je ne parlais pas du tout d’interdire “sur internet”.

Oui j’ai relu après, j’ai vue que javais survolé cette partie. J’ai été trop pressé que ça sorte.
Du coup désolé j’aime pas trop mon entré en matière, cela fait utilisation de ta tribune pour exprimé un opinion. Je tacherai de faire plus attention la prochaine fois.

Pour faire suite à ton Tweet de ce matin :

Il y aura toujours des gens pour ne pas te comprendre, mais il ya aussi des gens qui pensent pas comme toi.
Et tu ne peux pas dire ils n’ont pas compris.

Je ne suis pas pour la réduction d’aucune Liberté. La censure de certain site c’est déjà pas mal ( combien de site depuis janvier sont-il vraiment bloqué ? )
Nous savons tous que ses idées barbare ne sont pas principalement propager sur la toile mais dans la rue, dans les bars, dans les lieux de rassemblement, chez des potes …

Merci pour cet Edito avec lequel je suis entièrement d’accord.

Pas d’amalgames de merde et de la tolérance !

Salut, C’est clair je suis de ton avis rien qu’en France on a une dizaine de site de complotistes qui sont connus et surveillés. Ce soir sur France 3 aux infos ils ont montré ce que les complotistes faisaient avec montage photo et autre artifices, une personne a même été obligé de cloturer ses comptes FB et TW tellement ces cons lui ont pourri la vie. Ca va trop loin un jour faudra s’occuper de ces connards aussi.
Enfin bon ceci n’est que mon humble avis.
@+

89 sites sont bloqués. Mais le blocage ne règle aucun problème.

Comme toi j’ai été choqué et ému par ce drame. Quelle personne douée d’amour ou de raison ne le serait pas ?

Mais si l’attentat a été d’une immonde laideur, les réactions qu’il a engendrées ont souvent été d’une grande beauté. J’ai été touché par cet immense élan de générosité et de solidarité, solidarité que beaucoup disaient injustement disparue de notre société. J’ai été touché par la grandeur d’âme des victimes qui ont répondu à la haine par l’amour notamment par la lettre d’Antoine Leiris. Cela démontre s’il était besoin que notre société a un immense potentiel - insuffisamment exploité - en matière de vivre ensemble.

J’ai noté que la France, son identité, son art de vivre, avait été largement honorés et soutenus à travers le monde. Il est vrai que l’on peut être choqué par l’empathie à géométrie variable que les media, les politiques, et je crois au fond nous tous, éprouvons pour les victimes de terrorisme. L’attentat au Liban n’a pas eu un tel écho et c’est triste. Mais si les attentats de Paris ont soulevé autant d’émotion à travers le monde c’est probablement parce que la France est un symbole, plus que la plupart des autres pays souffrant du terrorisme. Symbole d’un art de vivre qui a été merveilleusement souligné par le commentaire de Blackpoodles sur le New-York Times ou sous une forme plus humoristique par John Oliver. Ne nous trompons pas, ce n’est pas notre intervention en Syrie qui a été l’objet de représailles, mais notre identité, notre culture, notre art de vivre qui ont été attaqués. Les cibles choisies en sont d’ailleurs la preuve.

Hélas, quand le Peuple Français parvient à s’élever dans l’adversité, je remarque qu’une fois de plus les politiciens s’affairent pour le diviser à nouveau. Chacun y voit une redistribution potentielle de parts de marché électorales à saisir en urgence. Il y a des questions légitimes à se poser sur les faillites éventuelles qui ont permis aux terroristes de frapper mais cela doit-il nécessairement faire l’objet d’une récupération politique le jour même ou le lendemain des attentats ?

Et je déplore que les questions de fond soient largement laissées de côté. Difficile de blâmer l’exécutif qui doit évidemment régler urgemment les questions de sécurité et n’a certainement guère le loisir d’envisager quoi que ce soit au-delà du court terme. Mais nos parlementaires et l’opposition de tous bords ne devraient-ils pas déjà voir plus loin ? Ne devraient-ils pas soulever l’insanité de nos relations avec le Qatar ou l’Arabie Saoudite ? Ne devraient-ils pas se demander si l’éducation à l’esprit critique, dans une société surinformée et abreuvée de hoax, n’est pas aussi une urgence réelle ? Ne devraient-ils pas se demander s’il était judicieux de vendre des armes de surveillance massive à des gens comme Kadhafi ou Assad ? La question relative à la liberté d’expression que soulève Korben pourrait aussi être examinée.

Toutes ces réflexions font qu’aujourd’hui ce n’est pas vraiment de Daech que j’ai peur. En prenant ouvertement le parti de tirer dans le tas, sans distinction de nationalité ou de religion, ils ont renoncé à convaincre massivement. Leur folie meurtrière ne pourra jamais convaincre qu’une minorité, certes dangereuse, mais bien trop insuffisante pour déstabiliser une grande démocratie. Daech tue parce qu’il ne peut pas écrire nos lois. Je me méfie de ceux qui peuvent les écrire. Si nos parlementaires prennent le parti de réduire nos libertés, de rogner de quelque manière les valeurs qui font la France, d’ignorer le long terme et les réponses à caractère non-sécuritaire, alors ils ne seront que les marionnettes voire les complices des terroristes.

C’est bien ce que je dis …

@drtuxtux je dirais il ya complotiste et complotiste … De toute façon il y a toujours préméditation et donc complot !
#pasdamalagam

Bonsoir,

Il y aurait tant de choses à dire … à pleurer … à réfléchir …

Je suis tombé par hasard sur une émission de France Inter et vous propose d’en réécouter le podcast.
L’émission dure 55 minutes, pendant la première demi-heure, elle résume l’histoire de ce groupe de tarés qu’est Daesh mais c’est surtout l’intervention de l’invité qui vaut le détour (à partir de 32’15) que je vous invite à écouter.

Rassurez-moi, suis-je seul à penser que ces affolements sécuritaires ne concernent que les conséquences et émet des doutes quant à leur efficacité ?

Qu’en est-il des causes : de cette misère humaine, sociale et politique qui poussent certains de nos concitoyens (Français ou Belges) à perdre leur humanité et s’engager dans la voie du meurtre ?

Pensées solidaires aux familles des victimes, ici, au Liban et tout récemment au Nigeria.
A ceux qui sont coincés là-bas qui luttent pour survivre ou qui tentent de fuir ce désastre politique.
A l’empathie, qui fait de nous des êtres Humains, où es-tu passée ?

NB : En 2016, EI fêtera ses 10 ans …

Juste un petit message pour partager ceci : http://www.ladepeche.fr/article/2015/11/16/2218121-sa-lettre-a-daech-fait-le-buzz.html?ref=yfp

Avoir la force d’écrire cela après avoir perdu quelqu’un au Bataclan mérite le respect !

J’étais dans un avion quand j’ai appris cette horreur. Suis revenu en France hier. Suis d’accord avec ceux qui ne baissent pas les bras devant ces cinglés et pour qu’ensemble on serrent les coudes.