Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Effondrement, Collapsologie : Fin de la civilisation thermo industrielle


#1

Salut les Korbenautes,

Je suis le blog de Korben depuis quelques temps déjà, je suis un geek investi politiquement et dans l’écologie : ça fait quelques temps que j’ai réalisé que notre civilisation (thermo industrielle) est sur le point de s’effondrer, violemment.

Si vous découvrez ces sujets, un petit avertissement avant de vous documenter :
La prise de conscience de l’effondrement peut provoquer des réactions émotionnelles très fortes, typiques des phases de deuil (déni, colère, déprime, …) . C’est dans tous les cas assez bouleversant.

Pour ma part :

  • J’ai lu le rapport Meadows : Les limites de la croissance dans un monde fini
  • J’ai lu le livre de Pablo Servigne “Comment tout peut s’effondrer”
  • J’ai regardé un paquet de conférences de Jean Marc Jancovici, polytechnicien, spécialiste de l’énergie et du climat
  • J’ai regardé les conférences de Philippe Bihouix, centralien français : spécialiste de la finitude des métaux
  • J’ai visionné cette excellente vidéo de vulgarisation de Game Spectrum, qui aborde le sujet par le biais des jeux-vidéos
  • J’ai moi même donné une conférence sur ces sujets dans une école de commerce près de chez moi

Alors pour vous la faire courte :

  • Il est physiquement impossible de soutenir une croissance économique infinie dans un monde fini
  • Nous avons déjà atteint (voire dépassé) la plupart des limites physiques de l’écosystème : pic pétrolier, réchauffement climatique, fin des métaux, effondrement biologique (anthropocène), épuisement des sols
  • L’environnement est atteint de manière irréversible (c’est ce qu’on appelle l’Overshoot)
  • Nous allons subir une décroissance rapide et massive : de biens et de services, de nourriture, de population. Et ceci, avant la fin du siècle (voire avant 2050)
  • Rien de ce que nous pouvons entreprendre aujourd’hui ne permet d’éviter cet effondrement : tout au plus on peut amortir le choc
  • La technologie ne nous sauvera pas : car elle est soumise aux lois de la physique. En particulier, une énergie propre et infinie conduit également à un effondrement (simulateur world3 du rapport meadows, réactualisé avec les données de 2012)

Voilà …
Est ce que ce sujet vous est familer ?
Quel est votre réaction ? Vous n’y croyez pas ?
Vous vous y préparez ? Vous avez une certaine autonomie par rapport au système ?
Et quel impact cette prise de conscience a sur votre rapport à la technologie : toujours plus vite, plus puissant, plus instantané, plus gourmand ?

@Korben : Il ne me semble pas avoir vu passer de billet sur ce sujet. Je serais curieux d’avoir ton point de vue là dessus.

Merci à tous.


#2

Apparemment je ne peux pas mettre ici plus de deux liens.
Du coup je vous redirige sur “papaly” une plateforme de curation sur laquelle j’ai réuni différentes ressources : vidéos, livres, sites, articles, …

https://papaly.com/#board_id=ceefa0e7ecd542cba4eaaf157ec01c71


#3

#4
  1. Courant et connu depuis longtemps. Bien avant 1972, même si Wikipédia cite cela comme début. Même les livres d’Asimov en parle (1940).
  2. Non, car depuis longtemps les gens crient au loup que c’est la fin. blablabla.
  3. Lol, genre faire sont sac geek en cas d’effondrement x) risible.
  4. La technologie c’est la vie. C’est ce qui nous pousses, ce qui nous sauves, la renier c’est vivre dans le passé.

Bref c’est bien beau mais en attendant les chinois on déjà trouvé des solutions techno qui seront utilisés dans le futur et qui contredise totalement l’argument “La technologie ne nous sauvera pas”. La technologie, la recherche, sauvent depuis bien longtemps les gens.


#5

Merci pour ta réponse.
Je réponds point par point.

  1. Oui en effet, je suis en plein dedans (la lecture de Fondation). Asimov s’est appuyé sur l’histoire de l’effondrement de la civilisation romaine. La différence avec notre situation actuelle étant que, globalisation oblige, l’effondrement est général et très peu isolé dans l’espace

  2. On ne parle pas de la fin du monde, mais de la fin de cette civilisation, ce qui arrive régulièrement dans l’histoire : l’humanité n’est pas une histoire de progrès liénaires, il y a des effondrement et des retours en arrière réguliers.

  3. Non, pas “faire son sac geek”, mais savoir subvenir à ses besoin à minima, comme savaient le faire nos grands parents : savoir bricoler, jardiner, avoir une autonomie énergétique, même partielle. C’est, de loin, la réponse la plus pragmatique face à ce risque.

  4. “La technologie c’est la vie” ? Heu non, c’est juste la technologie. Une partie est utile à notre existence, une autre totalement gadget voire néfaste : dans tous les cas, il est absurde d’appeler à la technologie sans se soucier du tout son impact sur nos possibités de survie, et sur la disponibilité dans les ressources qui la sous tendent.

les chinois on déjà trouvé des solutions techno qui seront utilisés dans le futur et qui contredise totalement l’argument “La technologie ne nous sauvera pas”

Tu peux élaborer sur ce point STP ?

Merci.


#6

Salut,

Désolé de ne répondre que maintenant. Alors :

  1. Tu peux te dire que par analogie pays = planète. Après je veux pas spoil. Je te laisse le goût de la lecture :slight_smile:

  2. Il y a eu des retours en arrière certe, mais il on été très limité et qu’une partie isolé de personne l’on vraiment subit. Donc finalement il n’y a pas vraiment eu de retour en arrière concret. Je pense que de toute façon l’enfondrement si il y en aura, sera pour une partie de la population et donc au final, pour l’autre partie il n’aura jamais existé, voir il sera renié.

  3. Pas faux, beaucoup de personne se tournent vers l’autonomie en général. Apprendre de ces parents c’est quand même la base, combien de personne aurais aimé appprendre plutôt que de s’être rabacher de “tu sais pas faire ça” de toute façon maintenant ils savent rien faire, le QI moyen baisse etc. qui ceci dit en passant est de la merde. Sorte de routine de vieux, qui pensent toujours que c’était mieux avant ? avant quoi ? avant eux ?

  4. Voir https://www.nature.com/articles/d41586-018-02792-7 ou https://www.innovoil.co.uk/single-post/2017/07/03/Exxon-partner-increases-algal-biofuel-yield
    pas retrouvé l’ensemble des infos. Mais il sera bientôt possible de faire des algues pour manger, et comme combustible, étant donné que l’algue en sois est infini… le problème est “réglé” après faut aimer bouffer des algues h24 c’est plutôt ça le problème.

La technologie a à chaque fois permis de continuer la progression et à chaque fois que l’on semblait bloqué, une nouvelle recherche, nous a permis d’avancer. Se sera donc la même chose pour le futur quand nous saurons capable de voyager facilement dans l’espace et que cette barrière de “temps” et de distance soit réglé, la galaxie, l’espace étant infini le problème de la “terre” sera réglé et nous pourrons continuer d’avancer dans notre quète du parasite bouffeur que nous sommes, afin de satisfaire notre curiosité.