Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Harcèlement - Comment activer les filtres sur Twitter ?


#1

Publié initialement à : https://korben.info/harcelement-comment-activer-les-filtres-sur-twitter.html

Le harcèlement via les réseaux sociaux et Internet appelé aussi cyber harcèlement est dans tous les médias en ce moment. En effet, on commence à voir apparaitre les premières condamnations des débiles qui ont harcelé en ligne, notamment dans les affaires concernant Nikita Belluci et Nadia Daam.

Quand on parle de harcèlement, il y a bien sûr les insultes, mais aussi les menaces de mort qu'elles soient en ligne ou IRL.

D'autres comme Marion Seclin ou Dany Calligula ont aussi décidé de témoigner sur cette épreuve comme ici :

https://www.youtube.com/watch?v=sphZS8JVwNc https://www.youtube.com/watch?v=GDl51zj5YOg Superbe vidéo, tant par l'écriture que par la réalisation. Bravo Dany.

Pour ma part, à une époque beaucoup plus lointaine, j'ai subi un peu tout ça aussi, dans une moindre mesure certes, mais j'ai eu quelques mois difficiles. Les insultes bien sûr, mais aussi une ou deux menaces de mort.

Bien que je savais que cela était lancé en l'air par des débiles, ça fait quand même bizarre de se dire qu'un mec fini à la pisse dont je ne sais rien, à des centaines de km de chez moi, peut passer à l'acte.

Sur Facebook, je vois aussi régulièrement les partages de copines Youtubeuses and co, qui s'en prennent plein la gueule du simple fait qu'elles sont des femmes et qu'elles s'expriment.

Et l'effet de meute existe bel et bien, ce qui rend tout cela très massif et encore plus violent. Et comme l'explique Dany Caligula dans sa vidéo, même si on se coupe totalement d'Internet, le simple fait d'aller au supermarché et d'être reconnu, régénère ce stress lié au cyber harcèlement, puisque les gens, qu'ils soient mal intentionnés ou bien intentionnés viendront TOUJOURS vous parler de "l'affaire" sur laquelle ils ont sorti le popcorn.

C'est aussi psychologiquement très dur de se faire menacer par des inconnus anonymes, qui savent tout de leur cible. Cela peut vraiment rendre parano.

C'est pour ça que je trouve important que tout le monde sache que cette situation n'est pas normale et qu'il faut réagir et ne pas se laisser manipuler. Et pas besoin d'être une vedette de YouTube... Si vous vous faites harceler, menacé ou que vous subissez une situation de chantage, il ne faut pas avoir honte de la situation, en parler autour de vous et porter plainte. Vous avez autant le droit d'exister sur Internet que n'importe qui d'autre.

Toutefois, avant d'arriver à cela, ce que vous pouvez faire pour préserver votre santé mentale, si vous utilisez Twitter, c'est de "muter" ou "bloquer" toutes les faces de rat qui vous rendent le quotidien difficile. Dans la plupart des cas, quand la situation est encore gérable comme c'était mon cas, ça fonctionne plutôt bien.

Mais les gens qui ont du temps à perdre sont légion et les faux comptes sont leurs armes. Alors pour éviter de vous retrouver avec des insultes sur votre écran, vous pouvez aussi activer les options suivantes dans la section "Notifications" de Twitter, qui permettent de masquer les mentions des gens qui ne vous suivent pas, qui ont un nouveau compte, ou une photo de profil par défaut ou qui n'ont pas confirmé leur adresse email.

Ça peut paraitre drastique comme solution, mais quand on n'a pas le choix, croyez-moi, on préfère passer à côté de plusieurs messages sympas plutôt que de se prendre un seul message haineux.

Certains diront que ça nous enferme dans une bulle, un peu comme le ferait Facebook qui vous propose uniquement du contenu en accord avec vos goûts, mais ce n'est pas le cas. Dans ce cas-ci, la bulle reste suffisamment immense pour qu'on ne soit pas coupé du monde réel, sans toutefois avoir à subir les rageux.

Bref, pensez-y.

Et n'oubliez pas... Tous les psys, vous le diront, quelqu'un qui est bien sans sa peau, qui est équilibré et heureux, n'ira jamais insulter, menacer de mort, dire du mal ou se moquer gratuitement d'autres humains. Ceux qui prennent du plaisir à faire cela sont en général coincés dans une vie pénible et triste.

Donc soyez heureux de ne pas être à leur place et continuez votre chemin le cœur léger. En tout cas, si vous vivez une situation difficile en ce moment, à cause d'Internet, sachez que je suis de tout cœur avec vous. Ne lâchez rien, n'abandonnez pas, préservez-vous et n'hésitez pas à contre attaquer en justice si nécessaire.

Et si vous faites partie de la catégorie des harceleurs, moqueurs, rageux, haineux... etc, je vous invite à vous poser quelques questions sur vous-même et surtout à vous demander comment vous pourriez devenir un meilleur être humain. C'est possible et j'ai foi en vous ! Il est toujours possible de grandir, d'évoluer et de devenir une meilleure version de soi-même, peu importe sa vie et son entourage.

Peace !


#2

Sur Twitter il y a mieux aussi, il y a le fait de masquer des tweets contenant certains mots ou expressions. De même sur Tweetdeck.
Par exemple, j’ai personnellement masqué:

  • feminisme
  • feministe
  • feminazi
  • manspreading
  • womanspreading
  • grossophob
  • vegan
  • men are trash

C’est tout ce genre d’expression qui m’énerve, et je vient pas sur Twitter pour être énervé, donc hop, je masque.
Sur le harcèlement, on pourrais masquer tous les tweets du type contenant des insultes.
ça permet de garder les tweets positifs mais de ne pas voir les tweets violent :wink:

EDIT: Pour y accéder, c’est dans “Paramètres”, puis “Mots masqués”: https://twitter.com/settings/muted_keywords


#3

Bonne astuce aussi ! Merci


#4

En fait là, tu as fait un article sur rien parce qu’il n’y a pas de vraie(s) solution(s) pour bloquer vraiment les rageux, “haters”… Même le truc des mots clefs n’est pas satisfaisant.

Mais en fait l’intérêt de ton article est ailleurs; à part le côté “ouinouin” l’eau ça mouille, le feu ça brule, il est vrai qu’il y a eu une période où ça fightais dur sur korben.info … Je m’en souviens bien, et tu avais une population de jaloux de première. A un stade infinitésimal, éditeur de quelques sites web dés '96 (on disait pas encore webmaster) j’ai aussi ressenti cette haine envers le gus qui fait quelque chose et le “hater”, troll de la première heure. C’était très, très lourd et perturbant, mais les retours positifs étaient tellement encourageants et motivants que les critiques (non constructives bien sûr) passaient pour roupie de sansonnet … (oui, j’aime bien les expressions désuètes …)

Voili, 20 ans après, je constate qu’il y en a encore (d’après ton post) … Donc, le monde est comme ça … :wink: Mais t’inquiètes, y’a des fidèles, pis l’étoile de la mort on va encore la “nicker” …