Informaticiens, apprenez à être généreux !

http://korben.info/informaticiens.html
J’ai régulièrement des démonstrations peu subtiles par mes pairs informaticiens, d’un phénomène dont j’aimerais vous parler et qui vous touche peut-être, vous ou vos proches. Lorsque j’étais plus jeune, avec mes copains “accros à l’ordinateur”, nous passion des heures à discuter de tout ce que tu nous connaissions et savions faire dans le domaine. Parfois…

1 J'aime

C’est marrant, c’est plutôt vrai, mais je constate aussi un effet inverse à cela.
Tu aura beau partager toutes tes connaissances et expliquer aux gens comment faire tel ou tel manip, ceux-ci reviendront quelques jours après pour te redemander comment le faire, et a terme ne chercherons même plus à le faire et t’appellerons directement pour que tu le fasse à leurs place car cela va plus vite.
Et cela à peut être tendance à nous pousser à nous fermer et à garder ces petits trucs la pour nous :P.

Ahaha, faut pas chercher d’excuses hein :slight_smile:

3Box n’a pas tord… mais c’est clair que cet article devrait être bien partagé… surtout dans la communauté Linux. Quand on débute sous Linux et qu’on a jamais connu que Windows, on a des questions… des milliers de questions. Et il faut bien avouer que la communauté linux aime nous faire sentir qu’on est de la m***.
Exemple : vous demandez comment effectuer une action sur un forum d’aide (connu, genre ubuntu-fr)… et on vous dit que vous n’avez qu’a chercher, que google est votre ami (alors que notre ami commun google nous a justement renvoyé vers ubuntu-fr). Et quand on vous donne une réponse a votre question (genre une ligne de commande pour la console), on ne vous l’explique pas… et s’en suit généralement une “bagarre écrite” entre deux membres de la communauté, l’un trouvant que cette ligne de commande est débile car l’action peut être effectuée d’une autre façon, le premier restant sur ses positions car il a des arguments en faveur de SA ligne de commande. En attendant, le pauvre petit débutant, assiste impuissant à ce débat, essaie la ligne de commande, reçoit un message d’erreur et n’ose pas demander pourquoi il a ce message d’erreur.
En tout cas, merci Korben pour cet article :slight_smile: Et pour tout le reste du blog aussi d’ailleurs !

4 J'aimes

En même temps, quand on voit la quantité astronomique de tutoriels, exemples et autres façon d’apprendre… On peut se dire que tout n’est pas perdu!

Le problème est économique, parfois ca m’est arrivé, d’apprendre quelque chose a un ami ou quelqu’un qui te “copie” et qui peut te faire perdre un boulot.
Le probleme dans un petit marché est que pour developper un marché, il faut partager les connaissances, mais comme le marché est petit, chacun garde ses connaissances pour avoir les opportunités qui se présente.

De plus dans de nombreux cas ceux qui partagent l’information sont ceux qui ont su “s’elever” dans le rang, ce qui, par exemple, est le cas de nombreux bloggeurs, avec parfois le fait qu’ils puissent profiter d’une aura superficielle et biaiser le debat.
Un bloggeur connu ou un mec entreprenant, partage peut etre une info, mais c’est quand meme lui qu’on va trouver pour un boulot, un mec moins connu peut partager des infos, mais s’il est trop precis ou geek, des clients potentiels peuvent ne pas le contacter,

Un expert informatique ne viendra pas forcement sur ton blog, un consultant oui, ta connaissance est partagé a moins expert que toi dans un domaine de competence, mais celui qui est dans le meme domaine de competence que toi, traitera autrement l’information, et préférera peut etre aller sur github
il aura besoin d’une info precise, qu"il est plus difficile de partager par un blog

C’est pas une critique, mais la grande epoque du blog francais, n’a pas forcement porté ses fruits, bcp d’idées partageés, mais malheureusement souvent a coté de la plaque, on veut tous donner son avis, mais s’il n’y’a rien de concret en bout de course, c’est des palabres avec ce que ca a de mauvaise foi

Ce n’est pas tant le partage des connaissances qui est nécessaires, on sait qu’avec la science, 'linformatique et encore plus depuis linux et l’open source, tout la connaissance est partagé, encore plus aujourdhui avec github ou n’importe quel tuto.

Ce qui est gardé jalousement, a raison, c’est les moyens de concrétiser cette connaissance, les moyens de productions etc…
et c’est ce probleme qui pousse certain a garder ses idées.

et dans une dynamique locale, garder ses idées ou ne pas etre écouter a des implications directes, en art, en politique ou en science.
Bref c’est une problématique de reconnaissance, la citation est primordiale.

mais le partage n’est pas forcement une bonne chose,
parfois on partage une technique ou une idée qui se revelent destructrice et puis il n’ya qu’a voir avec facebook, les gens se partage l’information, mais a part une fascination pour poutine ou d’autres choses, c’est pas jojo.

1 J'aime

Le fameux vieux con et sa phrase fétiche : “Si tu poses la question, c’est que t’en a pas besoin.”.

Effectivement, nos métiers sont particulièrement touchés par ce mal. À mon sens, c’est dû à l’état d’esprit ignoble transmis par certaines écoles à coup de “souvent imité, jamais égalé”.

Mais je refuse d’admettre que c’est exclusif à nos métiers. Je le constate en permanence sur les forums d’électronique, et mon entourage me raconte souvent l’histoire du collègue chaudronnier/menuisier/… qui tient ses astuces de son père et qui préfère mourrir avec que de les transmettre. On est sans doute juste plus visibles…

pffff, tout ça je le savais avant, mais je ne voulais pas vous le dire non plus ! ;p :joy:

Vive la société actuelle…

Par contre, google (enfin Qwant pour moi) est ton ami, et si tu te pose une question, au moins une autre personne ce l’ai sûrement déjà posé et une réponse est dispo sur le net. Encore faut-il bien se la poser pour atteindre son but…

Je suis plutôt d’accord. Personnellement je partage mais je ne simplifie pas pour autant, soit la personne veut vraiment savoir comment faire tel ou tel truc et se donne les moyens d’écouter et de comprendre, soit au final elle avait pas autant envie de “savoir” ou “comprendre” mais voulait surtout que TU lui fasse…
Pour les second, je ne partage plus rien avec eux après ça. Je préfère me focalisé sur ceux qui souhaite réellement s’élever.

Je suis d’accord que TOUT est sur google si tu cherches… m’enfin quand quelqu’un a pris la peine de chercher (parfois pendant longtemps) car il en avait besoin c’est quand même beaucoup plus simple de lui demander que de refaire tout le travail de recherche (qui parfois peut durer TRES longtemps dans des cas très spécifiques) fin bref autant partager ce qu’on sait non seulement ça peut permettre a quelqu’un de s’en sortir mais ça peut aussi permettre d’améliorer sa technique selon les retours de cette personne.

Moi je suis plutôt d’accord avec qalyd.

Je suis d’accord que le savoir doit être partagé il n’y à pas de doute la dessus mais j’ai un exemple qui peut pousser à vouloir garder ça pour soit.
Je boss dans un service informatique en tant qu’administrateur système et réseaux, spécialisé dans la sécurité.
Un jour on à eu une brêche de sécurité, j’ai fini par trouver ce qui allait pas au niveau de notre infrastructure, j’ai expliqué tout ceci à mon responsable qui lui n’est pas très technique. Lors d’une réunion ou l’ont à exposé la façon de procéder pour colmater la brêche au PDG et aux autre responsable de la boite, c’est bien sûr mon responsable qui à tout exposé en disant “Moi j’ai fait, Moi je,”, alors qu’il n’avait rien fait du tout car il n’avais aucune connaissance dans ce domaine précis…
Donc la ta les boules et ta juste la prochaine fois envie de garder ça pour toi.

1 J'aime

On voit beaucoup de personnes qui disent d’aller voir ailleurs, ou disent que la question à déja ete posée mille fois sur les forums.

Cela ne fait rien avancer : la personne ne saura toujours pas, et pourrait rechercher une seconde fois et trouver une mauvaise information, et pire encore, pour ceux qui sont radins du clavier à ce point et pour une question tellement simple pour eux : ne pas répondre à ces questions qu’ils estiment “à la con” va continuer de générer des demandes de ceux qui ont justement utilisés google pour vous trouver car ils n’ont toujours rien obtenu.

Heuresement que certains prennent le temps de vous répondre mais ils sont rares…

Merci Korben d’avoir mis ce fait en lumière grâce a ta notoriété, tu la mérites!

Je dois souvent creuser de nombreux sujets et j’observe quelque chose légèrement différent:

  1. Il y a beaucoup de blogger qui relayent de l’information sans la vérifier ou la comprendre. J’ai râlé sur ce sujet il y a qq jours: http://news.encausse.net/2015/10/22/le-robot-pepper-et-les-journalistes-bordel/ J’attends des “pro” qu’ils apportent une réflexion, un plus…

  2. Et pire ! Il y a ceux qui disent qu’il “font” mais ne font pas, ou font mal, ou trichent, etc … ça m’arrive souvent:

  • J’ai une question sur le Raspberry Pi, je trouve 99% de réponse “Hello World” et 1% de truc vraiment complet. Souvent rien sur des questions spécifiques.
  • J’ai une question Deep Learning, c’est la fête ! On est sur un sujet “recherche” et les experts n’arrivent pas à s’adapter au langage des mortels.
  • J’ai une question Caméra, là on tombe dans une industrie incapable de penser “out-of-the-box” ils sont dans un schémas de pensé lié à leur métier et c’est mort.

Bref pour compléter ce que dis Korben. Faites des articles sur ce que vous connaissez SI vous apportez une plus-value.

Ahahah ! Tu décris par-fait-ement les fils de réponses qui tournent en débats d’experts sur les forums. Hiers, par ex, je découvre l’existence de Libre Office (je sais, je débarque) et m’interroge sur son lien avec Open Office, les différences et performances. Je tombe sur un fil “LO VS OOo” sur un forum… où des mecs se pouillent pour savoir qui de MS Office (?!! rien à voir avec la question initiale) et OOo est le meilleur. :wink:

Cela étant, @Korben, merci pour ton article comme le blog en général, mais si ce que tu décris est une tendance effective, elle demeure heureusement marginale, tant on trouve encore de personnes qui prennent plaisir à partager leurs connaissances sur le web (perso, cela m’émerveille encore).

Je suis “un peu” d’accord avec toi.

Néanmoins, depuis le “petit-début-de-démocratisation” de certaines distributions, pour peu que tu participes un peu activement sur les forums, tu te rends compte que les “noobs” se paluchent avec la charte (ça donne le ton si la personne ne lit même pas en diagonale la charte pour poser un sujet), sans parler de la barre de recherche, et posent directement leur question, sans dire bonjour, sans essayer d’utiliser les termes consacrés ou même des mots simples pour expliquer leur problème. C’est légèrement lourd et quand on le fait remarquer, on se voit traiter directement de “chieur-qui-ne-veut-rien-partager”. Sauf que tu ne peux pas non plus faire tout le travail pour la personne en face à chaque fichue question (question souvent déjà résolue quelque part sur le forum).

Le problème de fond, c’est que, généralement, “le pauvre petit débutant” veut juste une résolution de son problème, sans pour autant se documenter/comprendre quoi que ce soit sur ce qu’il fait à son système. Du coup, évidemment (et comme l’a dit 3Box), les débutants n’apprennent pas et reviennent à chaque problème, parce que justement, ils ne cherchent rien à apprendre/comprendre… A part les envoyer bouler au bout d’un moment (avec de la doc s’ils n’ont pas poussé le bouchon trop loin), y’a pas tellement de solutions…

Après, comme l’a dit EviLive, oui tu peux avoir des “fanboys” d’une approche/techno qui se mettent sur la tronche en faisant du HS, mais, j’ai envie de dire que c’est un peu le risque quand on pose une question sur un forum (et que ça permette donc de se documenter pour ainsi dire, “choisir son camp”) et que les forums Linux n’ont pas ce monopole, très TRES loin de là…

Je le savais avant toi qu’il y avait des connards tonton ;).

C’est marrant je retrouve le comportement de la plupart des informaticiens que je croise.

Moi j’aime partagé. Avec mes collègues nous discutons de tout ce que nous avons découvert ou tester le week-end. Cela nous permet de nous perfectionner et d’en apprendre d’avantage.

Bonjour je vient de lire votre article et je me suis senti obligé d’y répondre, je travail dans un magasin d’informatique, de vente et dépannage.
Nous essayons d’aidé un maximum de client quand il on besoin d’un conseil, une petite astuce ou autre on hésite pas.

Mais j’ai beau lire votre article je ne voit à aucun moment l’aspect " nous vendons un service".

Si on donne au client tout les astuces pour ce dépanné, comment vie t’on ? avec la ventes de pièces ? non car tout le monde veut le prix d’internet les conseils et les astuces gratuit et résultat tout les magasins d’informatique meurent.

Je trouve ça dommage de dénigré sans parler de cette aspect la. c’est un commerce, si nous ne facturons pas de main d’oeuvre nous ne vivons pas.

Apres si vous souhaitez la mort des magasins je comprend votre articles, c’est un choix que je respect.

On peut être honnête, être de bon technicien, ne pas facturé trop cher mais je trouve normale de ne pas dire au client comment faire notre travail.

Cordialement.

Ils jouent les mystérieux, ne veulent pas entrer dans les détails et
préfèrent le faire à votre place plutôt que de vous donner les clés afin
que vous puissiez le faire vous même. On pourrait les appeler les informatichiens

Ouais, enfin il y a quand même pas mal de raisons honnêtes de préférer faire les choses à la place des autres aussi, comme le fait de ne pas avoir à repasser derrière eux pour corriger les inévitables erreurs qu’ils auront faites par manque d’attention aux explications, ou comme le fait qu’ils n’ont pas les droits de le faire (politique de sécurité), ou encore comme le fait que leur expliquer prendrait 10 fois plus de temps que de le faire soi-même et qu’on est déjà débordés, sans parler du cas mentionné par Daftcraft du collègue/supérieur qui s’attribue le mérite de notre boulot et qu’on a tous vécu, ou du cas de Mylifeisnolife qui cherche à vivre de son activité de dépannage informatique (entre autres) alors que ses clients voudraient bien pouvoir ne rien avoir à lui payer.

Alors oui, je suis d’accord pour partager mes connaissances, j’organise d’ailleurs des sessions de formation ou des présentations pour mes collègues par exemple, mais des fois merde quoi.

il arrive que certaines personnes se sentent obligées pour exister,
d’indiquer à ceux qui les liront, qu’elles détenaient cette connaissance
avant d’autres ou avant moi.

Mouais… Ce n’est pas nouveau. Je l’ai remarqué il y a longtemps déjà.