IPFS - Le web permanent

http://korben.info/ipfs-le-web-permanent.html
Actuellement, lorsque nous nous connectons à un site web, nous utilisons majoritairement le protocole HTTP afin d’aller chercher ce qui nous intéresse sur un serveur. Il existe cependant un autre protocole de diffusion baptisé IPFS (InterPlanetary File System) qui fonctionne sur un principe de peer to peer. L’idée est ambitieuse et Kyle Drake, l’inventeur de IPFS,…

Bonjour, quel différence au final avec TOR ?

Salut, pour moi TOR c’est quand tu prend ta voiture pour aller faire tes courses, tu passe par N villes avant d’arriver à ton hypermarché. IPFS, c’est qu’au lieu d’aller faire tes courses dans un seul hypermarché, tu vas acheter ta viande dans l’un, tes légumes dans un autre…etc…

On pourrait donc peut-être même combiner Tor et IPFS

Après je n’ai pas la prétention d’être un expert sur le sujet, mais c’est comme ça, que je l’ai compris.

Encore un qui a pompé le concept de Freenet. Tant mieux, ça prouve que c’est un bon concept.

1 J'aime

En effet, vu comme ca !
Merci :smile:

Mais, c’est pas ce que la société BitTorrent essai déjà de faire avec son projet Maelstrom ?

L’un est open source. :smile:

Par contre tu dit une conneuh riz @Korben : la censure est toujours possible dans le cas d’IPFS par le blocage des ndd.

Neocities utilise IPFS https://neocities.org/permanent-web
Et le gros avantage par rapport aux concurrents c’est que l’ont peut facilement acceder a une page web sans rien installer:
https://ipfs.io/ipfs/QmTkzDwWqPbnAh5YiV5VwcTLnGdwSNsNTn2aDxdXBFca7D/example#/ipfs/QmcGgxxoY53icGgxAkhHhdQPXFGq6ZjfvUESSvVg3C2CPT/readme.md

Apres ZeroNet aussi le peut si on heberge un node sur un serveur ont peut donner acces a n’importe qui mais c’est pas vraiment faire pour etre utiliser de cette facon.

@Leemon ton image est pas mal, à ceci prêt que c’est aller faire ses courses à plusieurs en se répartissant la liste de course et dans différent magasin pour gagner du temps :wink:

Globalement, pour avoir tester IPFS (et travaillé un peu avec dans le cadre d’un projet), je trouve que c’est pas toujours très stable, le projet est jeune encore je suis d’accord.

Sinon il faut préciser que par défaut, les fichiers sont pas destinés à être conservé sur le réseau, j’entends par là que si on balance notre fichier et qu’on ne fait rien de plus, il va disparaître, il faut “pin” (épingler pour ceux qui ne parlent anglais :wink: ) le fichier pour qu’il soit conservé.

De plus pour qu’un fichier soit supprimé, il faut attendre que le délai de sauvegarde d’un fichier non pin soit passé, et s’il est pin on peut seulement demander à ne plus pin le fichier et attendre que le système le supprime. Donc impossible de supprimer “rapidement” un fichier (le délai est de 30 min de mémoire).

Dans le même temps, il faut prendre en compte qu’on ne peut pas mettre en ligne plus d’un site avec une seule url permanente, j’entends par là qu’un site qui se veut un minimum mis à jour doit avoir une page d’accueil qui va être modifié au fil du temps, or dans IPFS les fichiers sont immuables, donc on ne peut pas les mettre à jour, il faut donc passer par le système de nommage associé à IPFS (IPNS ou InterPlanetary Naming System pour les intimes :wink: ) et ce système permet d’associé à un nom de nœud IPFS un fichier (par exemple un index.html), mais un seul et unique par nœud.

Mais sinon je trouve le système assez intéressant, j’attends de voir comment ça va évoluer mais pour l’instant c’est plutôt l’implémentation en Node.JS qui m’avait l’air d’avancer plutôt que l’amélioration de l’implémentation en Go (la version officielle actuelle).

En tout cas même si je suis pas un expert IPFS, si vous avez des questions, je peux peut-être vous répondre pour avoir un peu “joué” avec la bête ^^

Ha exact ! Merci de la précision, d’autant que je fais souvent ce genre d’image pour expliquer certains concepts internet :smile:

Sympa! C’est intéressant de savoir ce que ça donne un peu plus concrètement. :smile:

Bon heureusement ce “fichier” peut également être un répertoire. Par exemple j’ai plusieurs “sous-sites” sur mon nom ipns:
http://ipfs.io/ipns/ipfs.symen.tk (ce qui revient au même que http://ipfs.io/ipns/QmNq3wAiNGW46qaXzuBVtSsnBQpFT3NLQWtLYG1TysHno8)
Après j’admets que ça peut poser des problèmes, par exemple il suffit qu’un seul fichier enfant soit régulièrement mis à jour pour que toutes les noeuds parents (dont la racine) doivent être mis à jour également.

Oui en effet on peut uploader un dossier complet, mais le problème de mise-à-jour se pose toujours. @Symen merci pour la précision :wink:

Après ça dépend ce qu’on veut faire mais pas certain qu’avoir à uploader un dossier complet systématiquement et le publier à chaque fois soit le plus pratique. Mais ne m’étant pas servi de cette fonction (elle ne correspondait pas du tout à ce dont j’avais besoin dans mon cas) je ne peux pas en dire plus et c’est pour ça que je l’avais oublié ^^’

ieurg à tous,

Le projet à l’aire cool, comme pour les autres projet cité ci-dessus.
Mais un point de détaille me laisse perplexe. Le web statique tel que consultable par IPFS est-il encore majoritaire ?
Je veux dire, là ce message que j’écris en commentaire passe par une identification, l’envoie d’un texte (ce texte) qui peut être modéré ou non, édité ou non, recommenté etc.
Les sites web composés uniquement de page statiques sont de moins en moins courant. De plus en plus, même le site de M. Lambda et de Mm. Michue sont des CMS disposant en eux même d’une intelligence (par intelligence, j’entends “métier”, comme écrire dans une BDD, chiffré des données, contrôler les login, modifier à la volé des images pour les alléger, aider l’utilisateur à crée et organiser de nouvelles pages,… etc).

quelle est l’avenir de ce genre de solution dans un monde internet tournée vers l’échange permanent, et la nécessité qu’un site (même anodin) dispose d’un serveur d’exécution propre ?

C’est le même principe que ZeroNet non ?