Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

La "Big Fucking Rocket" ou comment Elon Musk va nous envoyer à Tokyo, Los Angeles, la Lune et Mars

Originally published at: http://korben.info/big-fucking-rocket-elon-musk-va-envoyer-a-tokyo-los-angeles-lune-mars.html

J’aime beaucoup Elon Musk et je dois dire que sa dernière conf de presse SpaceX envoie une nouvelle fois du pâté. L’objectif reste le même : Faire de l’espèce humaine, une espèce multi planétaire. Vous me connaissez, je valide et je suis certain qu’on y arrivera. Lors de cette conf, Elon Musk fait le point…

Je confirme il a du peter les plombs. Un peu comme le vieillard malade qui a dit que les méchants hommes verts venait pour nous manger et qu’il fallait changer de planète.

1 J'aime

Ce mec a trop lu Baxter et se prend pour Reid Malenfant : héro du roman de SF Temps (+ 2 autres Espace et Origine) qui est un ingénieur viré par la NASA, devenu millionnaire et qui décide de créer une fusée pour s’installer sur une autre planète (parce que la vie sur Terre prend fin dans 200 ans). Le truc dingue c’est que Reid donne a ses fusées des noms aussi débiles, je crois que l’une d’elle s’appelait le Bon Gros Lanceur… Bref je trouve qu’il y a beaucoup d’analogies entre Elon Musk et Reid Malenfant.
Je crois que tu es fan de Peter F. Hamilton (je vais commencer le dernier tome des Naufragés du Commonwealth) alors je te conseille aussi l’œuvre de Baxter et surtout Temps, Déluge et Arche

1 J'aime

Même si ce moyen de transport était au point et mature pour le transport de personnes entre des villes éloignées sur terre, on peut douter de l’opportunité économique. Ce sera inaccessible au commun des mortels, et il n’est pas sur que ceux qui ont les moyens soient prêt à payer le prix d’un transport plus rapide (cf le cas du concorde). Pour le spatial d’accord.

2 J'aimes

Bonjour,

A moins qu’Elon Musk invente aussi les suppresseurs inertiels, ou un système antigravitationnelle pour le décollage et l’atterrissage, ce moyen de transport certes rapide risque d’être brutal pour le commun des mortels même pour les riches.

Pas pour rien que la sélection des astronautes est si poussée, il faut une certaine condition physique pour supporter les G pris au décollage, et a l’atterrissage.

Quand au fait de ravitailler en orbite terrestre pour le départ vers Mars, je pense que l’utilisation d’une base lunaire intermédiaire serai plus “efficace” ou via une station type ISS.

En parlant de référence futuriste le manga “Stellvia of the universe” peut donner des idées

La route vers Mars est encore longue, quand à celle de sa terraformation encore plus longue tant les défis technique, technologique sont grands 2030 est un délais trop court. Simple exemple le retard du programme de récupération des étages de fusée, quand à la possibilité de les réutiliser …

cordialement,

1 J'aime

Et pendant ce temps on continue à faire Paris Caen en deux heures de train…

Pour ma part, et à part son art de raconter des histoires, je ne lui accorde aucun crédit. C’est un rêveur et c’est tant mieux.

1 J'aime

@Phil26fr : N’est-ce pas pourtant ce que les gens cherchent ? Peu pourront s’offrir un voyage en fusée, mais beaucoup rêveront… et c’est tant mieux pour Musk et ses différentes firmes !

Le premier vehicule automobile a avoir franchi le cap des 100km/h etait une voiture electrique. On etait en 1899.
Il y a des stations spatiales de maniere quasi continue depuis 1971.
ARPANET le premier internet au monde a ete testé a la fin des années 60 (mais tu parlais peut etre du www?)…

Sinon, il est ou le lien logique dans “il suffit de voir ce qu’à déjà accompli SpaceX en l’espace de quelques années pour espérer que tout cela arrive” ?

J’ai le droit de voir ce qu’accompli SpaceX et de pas esperer que tout cela arrive ou bien? C’est pas une histoire de reve. Juste que c’est pas l’avenir dont je reve…
Merci.

Merci de laisser leur liberté de pensée aux gens, merci d’eviter les liens logiques qui n’en sont pas, merci d’eviter les listes #progrès surtout en disant n’imp.

« On nous dit: Le bonheur c’est le progrès faites un pas en avant. Et c’est le progrès… mais ce n’est jamais le bonheur. Alors si on faisait un pas de côté! Si on essayait autre chose! Si on faisait un pas de côté, on verrait ce qu’on ne voit jamais. »

1 J'aime

C’est la “logique” de ton commentaire qui est surréaliste.

Faire le rabat-joie ne change rien au fait que les progrès de SpaceX, même s’ils ne garantissent rien sur les échéances ou l’aboutissement des projets, sont d’indéniables progrès technologiques / scientifiques et qu’ils ouvrent des perspectives.
Ton parallèle avec les prémices d’internet (ou des records de vitesse auto) omet juste un détail : les progrès des technologies connexes depuis 20-30 ans (ex : informatique) qui raccourcissent considérablement les intervalles entre deux “découvertes” ou bonds techno.

Et je ne vois pas en quoi les rêves / aspirations des uns t’empêchent de détester tout ce que tu veux.

Totalement en encore avec les autres commentaires, surtout qu’en on sait que la Terre est plate !

“Mon parallèle” est juste une réponse à la conclusion de Korben qui les évoque… Mais merci d’être passé.

Sinon, ouvrir des perspectives au détriment du reste, je trouve pas ça génial perso. Ya plus interessant a mon sens que la fuite en avant (en oubliant tous les autres problemes, on les fuit!) perpétuelle que propose la conquete spatiale. Plutot que de depenser nos ressources en trouver d’autres, pourquoi ne pas faire en sorte de vivre avec celles qu’on a? Choque qu’on peut faire. Concretement, ca apporte quoi d’aller habiter sur la lune? Hormis la possibilité d’accroite encore le tas d’ordure que devient la terre, je vois pas…

Autant je trouve l’exploration spatiale magnifique, autant cette idée d’aller coloniser d’autres planètes me file la chair de poule…

N’a-t-on pas suffisamment bousillé notre propre planète pour que l’on veuille aller bousiller les autres ?

Très clairement je suis d’accord pour dire que notre consommation des ressources est irresponsable, tout comme la tendance démographique actuelle.

Ceci dit, les changements nécessaires ne se font pas d’un clic comme une mise à jour d’un driver :rofl:

L’exploitation de ressources “extra-terrestres” permettrait d’alléger la pression sur notre planète le temps que nous devenions plus responsables, à condition de ne pas en profiter pour faire de l’espace une poubelle.
Cas particulier : les déchets nucléaires car je me suis toujours dit que, mises à part les contraintes techniques pour les acheminer, on pourrait les envoyer directement se crasher dans le soleil car la violence des réactions en son sein sont telles que ce ne serait qu’une influence infinitésimale…

je sais pas si avec ses Tesla électriques Musk a des vues écologiques, mais là clairement sa fusée Terro-terrestre ne l’est pas du tout !

Ben moi, j’espere qu’il/on y arrivera pas. On a pas ete foutu de garder notre planete propre, la seule chose qu’on sai t faire, c’est se foutre sur la gueule et detruire ce qui nous nourrit … comme un bon petit parasite quoi … Donc comme tout parasite la seule chose qui serait utile, c’est un antiparasitaire. Pas la peine d’aller parasiter ailleurs.

de quel progrès tu parles ? parce qu’un vaisseau cargo spatial, j’appel pas ça un “progrès technologiques / scientifiques et qu’ils ouvrent des perspectives.”

plutôt 60 ans.

“Faire le rabat-joie” réaliste je dirais plutôt, vouloir trouver la solution dans la colonisation d’autre planète c’est abandonner tout espoir d’avoir une humanité juste, égal et de sauver la Terre. Cela contribue juste encore un peu à la augmenter le gouffre.

Par exemple avoir développé un lanceur réutilisable est en soi un progrès qui réduit le coût (donc le coût en ressource) des lancements de satellites.
Une découverte scientifique est rarement le coup de bol / génie qu’on s’imagine mais la plupart du temps le résultats de multiples petites avancées qui permettent de faire sauter les blocages.

En quoi coloniser d’autres planètes serait un problème ?
Selon toi on devrait donc s’interdire cette possibilité tant que nous n’aurions pas trouvé sur Terre un point d’équilibre ? Quitte à aller dans le mur ? Bin non, très peu pour moi, désolé :sweat_smile:

Le but n’est pas de se comporter comme des sauterelles mais de se développer, y compris hors de notre planète, et alléger la pression (démographique et écologique) sur celle-ci.
Et cela n’empêche pas, ici, d’arrêter de se comporter collectivement comme des crétins qui scient la branche sur laquelle ils sont assis.

Déjà tout simplement parce que les planètes, ou étoile n’appartienne pas au premier venu. Il y a du business derrière, un peu comme l’eau, ressource gratuite mais devenu payant. Alors vu que Mars m’appartiens, ouï je viens de décider, ben il on rien à foutre les pieds sur ma planète.

“L’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes, ne peut faire l’objet d’appropriation nationale par proclamation de souveraineté, ni par voie d’utilisation ou d’occupation, ni par aucun autre moyen”

De toute façon si le mal n’est pas coupé à la racine, coloniser d’autre planète c’est repousser à une autre génération le problème.

Si on aura vraiment besoin de coloniser, on le ferra, il faut juste penser à une manière que tout le monde en profite et également mettre des responsables pour nettoyer. C’est comme pour les centrale nucléaire, ou les mines à ciel ouvert, c’est bien beau de récolter, il faut nettoyer après et la malgré de puissant ingénieur (tousse tousse), le calcul de nettoyage à été fait à la louche et trois petit pois. (Dans les mines, il enterre carrément les machines, car bon c’est trop cher à recycler.)

Juste un petit détail : BFR c’est pour Big Falcon Rocket, même si Big Fucking Rocket est le surnom que certains lui donnent.