La France a récupéré France.com

Publié initialement à : https://korben.info/la-france-a-recupere-france-com.html

Encore une histoire un peu moche qui va faire rayonner l’image de la France à l’étranger. Depuis 1994, Jean-Noël Frydman, un français expatrié aux États-Unis, est l’heureux propriétaire du nom de domaine France.com. Sur ce site destiné à l’origine aux expatriés français, il proposait depuis quelques années un portail touristique pour conseiller et aider les…

Moi ca ne me choque pas. La technique est sale mais habituelle pour la france. Et la cause est bonne, donc…

“France” est une marque déposée ?
Depuis quand ?

2 J'aime

Même réflexion.
Encore une belle preuve qu’en France® le terme “démocratie” est une vaste blague.

1 J'aime

Salut
“République Démocratique”
Les raccourcies du terme “Démocratie” se … démocratisent :smiley: :wink:
Nous ne sommes pas en Démocratie en France.
Merci a vous
A+elR

Je trouve ça très bien que la France puisse récupérer ce nom de domaine on ne peut plus stratégique. Pour moi, le cybersquatting est du côté de Jean-Noël Frydman. Étant donné le cout pour récupérer un nom de domaine, je doute que “la France” n’ait pas proposé à ce monsieur une solution amiable qu’il a probablement refusé. Pour moi, c’est comme le mot Laguiole dont sont dépossédé tout les couteliers de ce village, parce qu’un gars a décidé de le déposer en tant que marque. Je trouve ça honteux. Quand on choisit un nom de marque ou de site qui est un nom propre courant, il ne faut pas être surpris qu’on vous dise que vous n’êtes pas légitime pour vous l’approprier.

2 J'aime

Comme d’autres avis, je pense que c’est assez normal que la France récupère le nom de domaine france.com. Quel que soit l’historique, et quel que soit ce qui était vendu avec, je trouve étrange que ce nom de domaine était possédé jusqu’à présent par un privé.

1 J'aime

Alors dans ce cas le territoire national et tout ce qu’il contient appartient aussi à l’état et s’il décide d’exproprier quelqu’un de manière unilatérale il en a le droit (ce qui est le cas d’ailleurs pour les mairies du nord qui exproprient des propriétaires de champs pour y construire des maisons de retraites depuis des années)! Il ne faut pas non plus venir se plaindre lorsque l’état vend des biens français à des étrangers (château, immeubles, œuvres d’art) , tout cela lui appartient et en tant que citoyen nous ne sommes que des locataires. Ce nom de domaine appartenait à un français et de ce que je sais, le contenu hébergé ne portait pas atteinte à l’image de la France. Et comme il le détenait depuis 1994, l’état aurait dû être content qu’il ait veillé dessus.

1 J'aime

Comme quoi la france est toujours en retard. Si jamais c’est un .com… pas fr (destiné à
Entités commerciales ) Vont-ils comme les boulets à l’époque, conseillé également d’acheter l’ensembles des autres variantes ? .sex, .osef, .ch?

Non, absolument pas.

1 J'aime

C’est dommage de pas savoir lire:

Il avait une boite qui tournait depuis 24ans avec ce nom de domaine c’est pas du cybersquatting de plus dans sa plainte officielle:

3 J'aime