Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

La menace des Five Eyes sur la Silicon Valley


#1

Publié initialement à : https://korben.info/la-menace-des-five-eyes-sur-la-silicon-valley.html

Vous avez surement déjà entendu parler des Five Eyes (les 5 neunœils), cette alliance des services de renseignement des États-Unis, Royaume Uni, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande. Les Five Eyes mettent en commun leurs infos et leurs outils, ce qui leur permet d'en savoir beaucoup sur tout le monde. D'ailleurs, Snowden n'avait pas manqué de le souligner il y a quelques années.

Et la semaine dernière, en Australie, c'était la petite réunion de rentrée de ces 5-là. Avec du beau monde puisqu'il y avait les ministres de la Sécurité intérieure, de la Sécurité publique et de l'Immigration et les procureurs généraux.

Et d'après le communiqué officiel rapportant le contenu de cette réunion, tous ces gens bien intentionnés qui œuvrent quasi bénévolement pour notre sécurité, on renouvelé leur appel appel du pied (leurs coups de pieds) aux fournisseurs de services en ligne que sont Apple, Facebook, Google et bien d'autres afin de leur demander de mettre en place des backdoors "légales" dans leurs outils pour que les services de renseignement puissent aller farfouiller là dedans librement (sur décision d'un juge évidemment...)

Seulement, on le sait, les sociétés, GAFAM en tête, ne sont pas très chaudes et ce genre de backdoor en plus d'être moralement déplorables, sont aussi un énorme risque pour l'ensemble des données utilisateurs et pour le business de chacun de ces services.

Puis autoriser le cassage d'un chiffrement de bout en bout dans une architecture, ça implique pour le fournisseur de connaitre la clé ou de pouvoir la récupérer à l'insu de l'utilisateur, et donc de renier totalement le concept même de chiffrement de bout en bout. Un non-sens !

Les Five Eyes qui ont plus d'un tour dans leur sac, souhaitent face à ce refus, forcer leurs amis de la Silicon Valley, avec une loi qui obligerait tous les fournisseurs de technologie à collaborer.

Je cite leur communiqué :

"Si les gouvernements continuent de rencontrer des obstacles à l'accès légal à l'information nécessaire pour aider à la protection des citoyens de nos pays, nous pouvons prendre des mesures technologiques, législatives, coercitives, législatives ou autres pour parvenir à des solutions d'accès légal".

En France (le 6e œil non officiel), vous pouvez être sûr qu'on les copiera rapidement. Quant à l'Allemagne, ils ont résolu le problème en autorisant via une loi, le piratage par la police, des ordinateurs et des smartphones des suspects.

À suivre donc...

Source


#2

Perso je trouve la solution Allemande élégante, en gros c’est à l’utilisateur de choisir un chiffrement sécurisé qui ne pourra pas être piraté, mais ça reste techniquement possible.


#3

La France fait officiellement partie des Nine Eyes : https://www.privacytools.io/


#4

Je crois la loi Lopsi 2 autorise déjà la police française à contourner les outils de chiffrement :

La police, sur autorisation du juge des libertés, pourrait ainsi utiliser tout moyen pour s’introduire dans des ordinateurs et en extraire des données, dans diverses affaires, allant de crimes graves (pédophilie, meurtre, etc.) au trafic d’armes, de stupéfiants, au blanchiment d’argent, mais aussi au délit « d’aide à l’entrée, à la circulation et au séjour irréguliers d’un étranger en France commis en bande organisée », sans le consentement des propriétaires des ordinateurs.

source : (un blog d’avocats et libération)


#5

Quand on pense que l’ancien ministre des armées Le Drian a signé des accords avec Microsoft pour équiper l’armée française ,ça fait peur