Le piratage serait sans effet sur les ventes légales de films, musique...etc

Originally published at: http://korben.info/piratage-serait-effet-ventes-legales-de-films-musique-etc.html

La civilisation humaine s’étant bâtie en grande partie sur des mythes et des légendes, il n’est pas rare d’en trouver encore à notre époque où pourtant la science est reine. Parmi les mythes récents, on trouve bien sûr ceux chers aux climatosceptiques, mais aussi le fameux changement de couleur de la piscine quand vous faites…

D’accord, et donc pourquoi le disque a disparu ? A cause de Itounes ? LOL

Peut-être que les centres d’intérêt ont évolués eux aussi ? Les usagers préfèrent mettre leur argent ailleurs que dans l’achat de disque…

Comme on dis toujours… si on ne le pirate pas, on ne l’acheté pas non plus :expressionless:

1 J'aime

Je ne veux pas faire de peine mais quand on prend le temps de réfléchir un peu on comprend bien que de copier un film ou autre ne fait pas disparaitre le premier, bien au contraire, rien n’a été “volé” contrairement à tout ce que peuvent raconter les boulets dresseurs de foule. De plus, les études sur le long terme le démontrent, la copie reste un moyen de promotion pour l’oeuvre originale, en aucun cas elle la remplace ou lui fait de l’ombre. Le cinéphile ira toujours au cinéma, celui qui n’a pas 12€ à mettre dans une place de ciné, se contentera d’un BDRip ou autre mais à la base n’ira pas consommer… Pour moi la copie est un moyen d’accès à la culture pour tous, du moins pour ceux qui n’ont pas les moyens. Je suis auteur compositeur, je ne gagne pas des milles et des cents et la copie n’impacte pas mes ventes, loin de là…

2 J'aimes

c’est cool. Donc les 90 pourcent de ma bibliothèque musicale (piratée) n’ont pas nuit aux ventes légales (miraculeux tour de passe passe). Je suis déculpabilisé et je vais continuer à télécharger sans payer. Merci.

Bah si tu as les moyens de te payer les 90% de ta médiathèque oui tu nuits, sinon comment les éditeurs font pour perdre de l’argent sur quelque chose que tu ne peux pas acheter ?

Et puis bon pour la music avec spootify, Deezer, soundclound et consort je ne vois plus l’utilité de télécharger de la musique.

Les seuls qui ont morflés sont les loueurs de films, et eux n’ont rien touché ils ont juste déposé le bilan.

1 J'aime

Article intéressant, si en plus on croise ça avec le nombre d’entrées au cinéma qui ne cesse de croitre depuis 20 ans (En France : de 130 millions en 1995 à 213 millions en 2016) on peut se poser de questions sur l’impact négatif du téléchargement sur l’industrie du cinéma.
J’ai jamais trouvé d’étude qui parlait de tout le business qui a été créé grâce au téléchargement illégal (MP3,lecteur DIVX, supports amovibles…).
Est-ce que l’IPOD (et autre) aurait aussi bien fonctionné si le MP3 ne s’était pas imposé sur les réseaux P2P ?!
Et ce n’est qu’un exemple mais on peut se demander si finalement on dépense pas plus qu’avant dans la culture. Ça va peut être juste dans plus de poches qu’avant ^^

1 J'aime

bien sur, si vous téléchargez illégalement films ou musiques vous allez quand même regarder la télé ou écouter la radio et donc les spots de pubs associés ? Ben oui la pub c’est une forme de paiement…

ca me fait marrer de dire que le téléchargement permet d’accéder à la culture pour les plus pauvres… Vive le communisme tiens…
“De toute façon c’est une bouse j’aurais jamais payé pour le voir” … Donc plus t’es radin plus t’accepte de regarder des films de merde ?

Et puis bon pour la music avec spootify, Deezer, soundclound et consort je ne vois plus l’utilité de télécharger de la musique.

le besoin primaire et bourgeois de possession. J’aime posséder, accumuler et dire “c’est à moi”.

A propos de cette phrase :
" il y aurait pour 10 blockbusters piratés regardés, 4 de moins regardés légalement. Cela veut dire que dans le cas des blockbusters uniquement, il y a un effet de déplacement du légal vers l’illégal de 40%."
J’ai un doute sur le 40%.
Je comprends qu’en fait ce sont 4 qui sont regardés illégalement sur un total de 14 (10+4). Soit 29% plutôt que 40%.

Pas forcément aussi simple.
Primo, Il y a des gens qui se sont construit une médiathèque à une époque où la musique en streaming n’existait pas.
Secundo, de la même manière que pour les livres, le contact visuel, tactile pour certain, peut susciter une émotion, une envie que parcourir une liste sur un écran n’apporte pas.
D’ailleurs, l’accumulateur compulsif sera passé justement au numérique parce qu’une vrai bibliothèque/musithèque prend de la place et n’est plus assez valorisante par rapport à annoncer qu’on a x milliers de morceaux dans son smartphone à x centaines d’€.

Sans oublier les gens qui habite dans des zones où le débit frôle encore le 56k…quand ils l’ont.

J’apprécie peu la dénomination “climatosceptique”. Peut-on être, encore, un climato-sceptique avec toutes les preuves que les scientifiques ont apportées.

Appelons-les plutôt: Climato-Aveugle. Ainsi on ne met pas de doute à ceux qui lisent ce terme. Et on appuie la pensée scientifique.

1 J'aime

Perso, je fous même plus les pieds au cinéma, je regarde juste un film de temps en temps en streaming non légal, genre 1 tous les 3 mois.

Mes livres je les télécharge cette fois légalement et pour la musique je m’achète un CD quand j’y pense.
Il n’y a que sur les séries, où je suis moins net, mais bon ça reste une ou deux par saison.

Par contre la taxe sur les supports numériques doit toujours exister, elle sert à quoi actuellement?

Ce qu’il faut voir, c’est que je trouve normal de payer 15, 20 € pour un livre qui va me prendre du temps à lire tandis que le même prix pour un DVD qui va être visionné une seule fois en 2 heures, c’est pas pareil. C’est pas le même investissement. Un abonnement pour des supports videos semble plus judicieux

Tu as raison mais il y en a malheureusement beaucoup trop, et découle de ce fait un nombre important de personnes naïves qui croient en ces Climato-Aveugles…

Le rapport indique bien un effet, pour les jeux : le téléchargement “illégal” augmente les ventes.