On vaut mieux que ça, alors reprenons les choses en main

Quel intérêt pour le site de faire élire un mec qui n’a pas obtenu le plus grand nombre de vote ? Je veux dire: c’est forcément voué à l’échec pour ce gars aux présidentielles.

L’intérêt ? L’orgueil peut-être, la volonté de briller, de dire qu’on a fini premier.

De toutes les manières, que le type termine premier ou dernier sur ce site, qu’il obtienne 100 ou 40.000 voix, le résultat sera le même : il ne pourra même pas se présenter à la présidentielle.

A partir de là, partir de l’absence d’utilité pour avoir foi en l’absence de fraude ne tient pas.

Même en atteignant les 100 000 personnes, ca ne fera que peu de gens.

Ça fait très peu en effet, surtout quand on explique cette démarche par la volonté d’avoir des candidats à la primaire qui ont plus de légitimité que le système actuel qui se base sur 350.000 voix.

Ça aura quand même le mérite de voir quels profils ressortent ; ça dépendra grandement des catégories sociales qui voteront.

Est-ce que ça va se limiter aux passionnés des libertés fondamentales et de l’informatique ou est-ce que ça ira plus loin ? Si c’est le premier cas, et cette confidentialité est le risque de la démarche, c’est que le candidat désigné sera très proche des idées de ceux qui ont mis le système en place mais plus éloigné des vues de l’ensemble des Français.

Cela conduira à une sorte de primaire fermée, pas d’un point-de-vue technique mais eu égard à la publicité du procédé. Le candidat choisi sera désigné parce que ses idées sont proches du site sur lequel il déposé sa candidature et idées pour lesquelles les votants sont allés sur ce site.

Finalement, aller voter sur ce site, c’est déjà un acte militant et la personne choisie ne sera que le représentant d’un ensemble de personnes aux idées communes, donc ce sera le représentant d’un parti qui ne dit pas son nom.

Ce site s’inscrit dès lors complètement dans le sytème dans la mesure où il a les caractéristiques d’un parti politique classique en formation.

1 J'aime

Tu commences par :

dans la meilleure perspective changer la constitution et le système

Et tu enchaînes par :

Après, je ne connais rien aux procédures pour le changement de constitutions mais ça doit forcément exister…

C’est assez surprenant à lire. Tu pourrais développer pourquoi tu veux le changement de la constitution ? A priori, si tu souhaites changer la Constitution c’est que tu la connais et qu’elle comporte des dispositions qui te déplaisent. Pourtant, tu te demandes s’il est possible de changer quelque chose dans la Constitution alors même que cette dernière comporte plusieurs articles différents afin de mener à bien une révision.

Alors pourquoi vouloir le changement de quelque chose que l’on ne connaît pas ? Est-ce que c’est changer pour changer, auquel cas ce n’est pas très constructif comme projet. Ou est-ce que c’est changer parce qu’un tel a dit que la Constitution n’était pas bonne. Ou y a-t-il d’autres raisons véritablement liées au contenu même de la Constitution ?

L’avantage d’internet est que chacun peut faire la promotion d’une cause, d’une personne ou d’une idée.

La puissance d’internet et ses limites résumées en une phrase. Tout le monde peut participer de la même manière au débat. Mais souvent tout le monde se limitera à la promotion d’une cause ou d’une idée et non d’un projet. Or, ici il est question de présidentielle et pour une présidentielle, une cause ne suffit pas, il faut un projet.

C’est peut-être ici que le format du site pose problème. Pourquoi ne pas faire l’inverse ? D’abord mettre des idées en communs, les travailler, les organiser, faire un commencement de début d’ébauche de programme et ensuite seulement chercher une personne pour mettre en œuvre ce qui a été décidé. Ce serait arrêter d’élire un homme, mais voter pour des idées. Ce serait une feuille de route qu’un directoire serait chargé de mettre en place et ce directoire aurait des comptes à rendre à un conseil de surveillance.

1 J'aime

Les ministres ne produisent-ils pas eux-même des lois et des décrets complètement cons ou qui nuisent à la majorité? Voilà également la puissance et les limites du système actuel.

Une des priorité serait de faire le forcing pour la mise en place du référendum d’initiative populaire. Voilà quelque chose qui mérite qu’on descende dans la rue. Ce serait un premier pas vers une vraie démocratie.

Bonjour Korben et bonjour à tous,

C’est une démarche intéressante mais une fois encore cela revient à choisir un maître, et je pense que la solution n’est pas de donner tous les pouvoirs à quelqu’un même s’il semble génial, mais plutôt de redistribuer le pouvoir au peuple par différents moyens dont certains encore à inventer ou à tester (tirage au sort, mandat impératif https://fr.wikipedia.org/wiki/Mandat_impératif , applications démocratiques http://democracyos.eu/ …).
Il est très facile de faire chanter ou corrompre quelques dizaines ou centaines de représentants, plus le nombre augmente plus cela devient compliqué. Il ne faut plus concentrer les pouvoirs il faut les diluer pour que le bien commun puisse s’exprimer, même sur des sujets complexes ( https://www.youtube.com/watch?v=wCAVBxcxnAI )

Il y a pas mal de choses qui bougent en ce moment et de nouvelles alternatives. Une initiative comme « Ma voix », par exemple, me semble plus à même de remettre de la démocratie et de l’intérêt commun dans nos sociétés :

Pour mieux comprendre cette illusion démocratique dans laquelle nous nous trouvons je vous conseille ces 2 vidéos :
J’ai pas voté :


Démocratie : histoire d’un malentendu :

A plus les amis !

Tout ça c’est très bien mais comme c’est verrouillé, à part élire “un maître” qui déverrouillera le système pour appliquer ce que tu décris, je ne vois pas d’autres solution. (Mis à part une révolution)

1 J'aime

10% de la population détient 90% des richesses. Quand ce chiffre passera à 5% il y a aura une révolution.

Il est bien gentil Thibauld FAVRE mais je le soupçonne de vouloir faire la promotion de la technologie plus qu’autre chose.

malheureusement, même si je trouve cette initiative tout à fait louable, je pense que le problème vient de plus haut…!
il ne faut plus regarder à l’échelle d’un pays, mais de l’Europe ! c’est elle qui tire les ficelles et qui petit à petit détruit toutes démocraties pour créer un système oligarchique dirigé par les banques et autres multinationales !
http://diem25.org/home-fr/

1 J'aime

Salut Korben et salut à tous,

Oui c’est verrouillé, par le pouvoir politique, médiatique et financier, c’est déjà beaucoup… Mais je pense qu’un autre verrou important est notre peur du changement et notre incapacité à imaginer que des alternatives soient possibles et viables.
Les alternatives peuvent commencer au niveau local comme à Marinaleda en Espagne ou à Saillans :

Mais on peut aussi essayer de peser sur les élections nationales comme avec « Ma voix » :


Ils veulent présenter des candidats tirés au sort pour les législatives de 2017 qui appliqueront obligatoirement les choix des citoyens (c’est un mandat impératif).
Un des slogans est « Nous sommes ceux que nous attendions ».

Il y a beaucoup de solutions possibles à tester et à inventer, l’important est de sortir du système pyramidal ou quelques-uns décident pour tous, surtout lorsque ces quelques-uns sont des privilégiés, et ne représentent du coup que leurs intérêts.
C’est maintenant à nous de nous renseigner sur les alternatives, de nous impliquer et de propager les idées et initiatives qui remettent l’humain et la justice au centre de nos sociétés.
Sinon comme tu le dis, il nous reste encore la révolution !

A plus les amis !

Parce que c’est pas du tout ce que tu as dit.

A voir également, l’initiative “577 candidats pour faire bouger la France” si vous souhaitez vous investir : http://577.fr/

le probleme, c’est l’election meme, tant que les citoyens ne votent pas leurs lois, une oligarchie (petit nombre de personnes) seront maitres a bord, ils céderont a des pressions (ou a la corruption), et nous serons impuissants.

1 J'aime

Ouai ok, t’es juste un troll en fait.

Moi je ne comprend pas bien le fonctionnement du site tout simplement. On reste bloqué sur un chatbot qui ne nous permet même pas de nous présenter (capture ci jointe)


Pour ce qui concerne la sécurité des votes etc, le plus ismple aurait été de faire ça sur une blockchain genre Ethereum… mais bon on est en france au XIXe siècle donc c’est déjà bien.
Donc :

  • site avec technos dépassées (telegram, mon dieu… à part ça pourquoi pas skype !)
  • transparence du processus de participation à revoir
  • sécurité des votes douteuse

Quoi d’autre ? Oui c’est mieux que rien, mais si les même types de personnes qui ont lancé ce site sont amenées à diriger notre pays, on est bien dans la merde…

Cordialement.

Je ne critique pas, j’alerte :wink:
Ceci dit, le système de vote en isoloir n’est pas infaillible non plus, on peut toujours cacher des bulletins dans ses chaussettes…
Mais je confirme que l’initiative mérite déjà d’être saluée.
Après pour qu’elle soit vraiment prise au sérieux il aurait peut être fallu travailler un peu plus sur sa sécurisation. Déjà avec un logiciel fiable ils auront du mal à percer les boucliers des “vieux cons” mais ce sera encore plus difficile si on peut leur opposer la légitimité de leurs résultats.

je ne crois pas que les mec au pouvoir écriront un jour des règles qui limiteraient leur pouvoir, mais y a déjà des gens qui bossent sur le sujet, un site intéressant (entre autres) : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/presentations.php
l

C’est l’hopital qui se fout de la charité.
Je t’aime :kissing_closed_eyes:

Dans l’idéal effectivement il faudrait que les décision soient soumisent au vote de tous les cotoyens, sauf que c’est en pratique impossible car :

  • on ne peut pas faire voter tous le monde sur tous les sujet c’est trop contraignant.
  • quand tu discutes avec beaucoup de gens différent tu peux te rendre comptes que beaucoup ont l’esprit fermé et une vision trop personnel des choses.

Il faut donc que le pays soient géré par des représentant. Dans cette optique notre système est bon.

Le problème vient du fait que ces représentant ne représente plus personne car :

  • ils sont quasi tous issue du même milieu
  • se concentrent plus sur leur carrière, leurs intérêts personnels et le pouvoir de leur parti (magouilles &cie)
  • subissent l’influence direct ou indirect des acteurs économiques
  • sont déconnectés de la réalité que vivent les français moyen
  • ont un poste à grande responsabilité mais ne sont au final responsable de rien (n’ont de compte à rendre à personne, ne sont pas jugé sur leur travail, ne risque pas la destitution en cas d’abus ou d’incompétence.

Personnellement si je me présentais à cette initiative mon programme serait simple, virer tous les élus, suppressions des partis, mise en place de groupes de travail remplaçant les élus, mise en place d"un système de responsabilisation des preneurs de décision (contrôle, jugement, destitution), suppression des avantages (autres que le salaire) et mutualisation des moyens (chauffeurs, voitures, locaux, etc…) en remplacement des diverses primes dites de “fonctionnement”, etc… En gros rendre les élus ou équivalent responsables devant le peuple et surtout irréprochable, en commençant par moi-même pour montrer l’exemple.

La suite serait affaire de vrai démocratie car je ne prétendrai pas avoir les réponses à tous les problèmes.

oui, ils ne représentent plus personne.
mais le politique de metier est juste censé se faire elire, du coup nous representer n’a jamais ete son probleme.
les grecs avaient deja compris ca ya 3000 ans : les gens qui avaient mandats etaient tirés au sort (s’ils ne convenaient pas etaient virés) un peu comme les jurés d’assises aujourd’hui.
bon, la ou tu as raison, c’est que nous ne sommes pas formés a la democratie qui pour nous se limite l’election,et a la bagarre, alors qu’on devrait regler ensemble nos problèmes de tous les jours … un peu comme dans une collocation.
mais bon, j’ai ptet tort