Si les suisses ne réagissent pas, ils seront bientôt tous surveillés

Originally published at: http://korben.info/suisses-ne-reagissent-seront-bientot-surveilles.html
En Suisse, il semblerait que les dirigeants aient adopté la même posture que chez nous en France (et ailleurs dans le monde). À savoir modifier les lois pour pouvoir s’immiscer dans la vie privée des citoyens dans l’espoir de combattre ce grand méchant loup qu’est le terrorisme. En effet, l’année dernière le parlement suisse a proposé…

Ça va être utile c’est loi…
À moins que les terroristes utilisent un accès satellite, ou ne chiffrent leurs données. Non ils sont barbus ils n’y penseront jamais.

Hey top ton article !
Ca fait plaisir de voir que tu t’intéresses à un peu tous les pays. Je n’étais pas encore au courant de cette lois et je sais quoi voter maintenant :slight_smile:

PS: Tes articles sont toujours au top depuis quelques années maintenant ! Ca fait aussi plaisir de voir que tu ne changes pas la bonne recette. Tes articles sont toujours bien rédigés et tu te renseignes mieux que la majorité des autres reporters / bloggeurs que je connaisse. Tu es au top ! Changes pas :wink:

Je n’étais pas encore au courant de cette lois […]

Tu vis dans une grotte ? :stuck_out_tongue:

J’ai voté NON et j’essaie de convaincre les gens autours de moi, mais comme d’habitude, la réponse est “J’ai voté/Je vais voter OUI parce que je n’ai rien à cacher !” Different day, same battle…

Merci pour ton article sur nous autres petits Suisses ! :wink:

Bonjour bonjour !
Je suis suisse et donc je vais bientôt devoir voter à ce sujet.

Korben, tu semble omettre un point assez important : il faut qu’il y ait un soupçon à la base (exactement comme les écoutes téléphoniques en fait ), ce soupçons peut baser sur des filtres automatique à mot sensibles.

En suisse, j’estime notre gouvernement assez stable (au contraire de certains autres pays) pour éviter la dérive vers une écoute généralisée, et donc je pense que l’on peut se permettre la mise en place cet outil qui nous permet d’éviter des drames.

Qu’en pensez vous ?

Un “soupçon” pour déclencher une recherche oui, mais la captation et le stockage des données reste massif et porte sur l’ensemble de la population, et pas seulement ceux qui sont soupçonnés.
C’est une arme qui se retournera un jour contre la population, même les innocents.

“Et si vous êtes un abruti congénital sans cervelle qui ne raisonne que par la peur, pensez bien à voter POUR ;-).”

En suisse on respect le choix des gens…C’est peut être pour cela qu’on ne brûle (pas trop) de voiture.

Et de toute façon, nous savons tous que la surveillance est déjà en place, ils n’ont juste pas les moyens légaux de l’admettre ou de l’utilisée. Je voterais contre (je vie en suisse, mais j’ai pas le droit de vote) et je ne penses pas que cela passera.

Trop d’ONG qui cachent leurs sous sous :wink:

(desole pour l’absence d’accent, j’ecris depuis le Japon et je n’ai pas de clavier adapte a notre belle langue)

Je suis Suisse et je vais bientot voter, mais j’aimerai bien que quelqu’un m’explique dans le texte de loi ou se trouve les elements concernant la surveillance generalisee. J’ai lu en gros le texte de loi et il semble que toutes les surveillances ou enregistrement necessitent l’accord d’un juge. Si c’est bien le cas, la loi ne me pose pas de probleme. Mais sinon je suis bien sur contre la surveillance generalisee ou toute loi pouvant l’entrainer. J’ai juste peur que les opposants aient organises une sorte de campagne de desinformation…
Enfin, tant que j’aurai pas de reponse claire, je prevois de voter non, dans le doute.

Le texte : https://www.admin.ch/opc/fr/federal-gazette/2015/6597.pdf

Malheureusement le peuple suisse sort de la bergerie et comme les moutons il suffit de leurs faire peur pour qu’ils aillent dans le sens de la classe possédante. Cette dernière est principalement représentée par l’UDC … parti agrarien; ceci explique cela!!!

L’affaire des fiches en CH avait fait couler beaucoup d’encre au cours des années 70, nous étions espionnés de toutes parts … heureusement à l’époque ce n’était que des fichiers manuscrits et pour rassembler les détails de tout-un-chacun cela était fastidieux alors le gouvernement recensait seulement les adhésions aux partis de gauche, aux déplacements dans les pays de l’est ou encore les condamnations du tribunal militaire, etc … aujourd’hui, à l’ère de l’informatique, rien ne nous permets d’affirmer que nous ne sommes pas coincés dans des mémoires des serveurs de la confédération!

J’ai lu le fascicule de votation, qui contient l’ensemble de la loi à voter, ce matin même. J’ai peut-être mal compris, mais la captation de données de personnes n’est possible qu’après l’aval d’un juge du tribunal fédéral.
Il est vrai que le trafic général entrant/sortant de Suisse est monitoré, mais, toujours si j’ai bien compris, pour éviter l’espionnage industriel/toussecomptes d’étrangers cachéstoussefuite de données bancairestousse arheum
Sinon, le service de renseignement doit prévenir à la fin de la procédure (dans des conditions normales) la personne qui a été espionnée et communiquer la période de temps et la nature des données captées.
Pour terminer, lorsqu’on est dans un régime de démocratie directe et dirigés par 7 personnes de pouvoir égal mais de partis différents, on imagine difficilement que le gouvernement puisse se transformer en bête assoiffée de sang.
Franchement, je suis indécis, je suis peut-être plus un abruti congénital que je ne le pensais… :wink:
Plus sérieusement, j’ai confiance dans notre démocratie helvétique, j’espère profondément que cette confiance ne sera pas trahie à l’avenir.

Hum, il faudrait peut-être faire un peu plus de travail que simplement lire le site humanrights.ch et en faire un article.

Il faut aller lire les articles de loi au lieu d’autre article qui les interprète de la façon dont ils veulent. Ce qu’ils disent ne correspond pas du tout à la réalité des articles de lois que l’on va voter. Je vous laisse juger par vous-même :

Sur le site : humanrights.ch

Le projet de loi prévoit la possibilité d’intercepter toutes les communications internationales qui passent par la Suisse via le câble (art.38 § 1).

L’article que l’on va voter :

Art. 38 Exploration radio
1 La Confédération peut se doter d’un service d’enregistrement des ondes électromagnétiques
émanant de systèmes de télécommunication qui se trouvent à l’étranger
(exploration radio).

Autre exemple humanrights.ch :

poser des micros dans des lieux privés ou encore installer des chevaux de Troie dans des ordinateurs considérés comme suspects (art. 25).

L’article en question :

Art. 25 Obligations spécifiques faites aux particuliers de fournir
des renseignements
1 Pour autant que ces informations soient nécessaires pour déceler, prévenir ou
écarter une menace concrète pour la sûreté intérieure ou extérieure au sens de
l’art. 19, al. 2, le SRC peut demander dans un cas particulier aux personnes suivantes
de lui fournir les renseignements ou de lui remettre les enregistrements
ci-après:
a. aux personnes physiques ou morales qui effectuent des transports à titre professionnel,
qui mettent des moyens de transport à la disposition de tiers ou
qui servent d’intermédiaire: des informations au sujet des prestations
qu’elles ont fournies;
b. aux exploitants privés d’infrastructures de sécurité telles que des appareils
permettant d’enregistrer et de transmettre des images: des enregistrements, y
compris de l’espace public.

il n’y a aucun stockage de données privées massif, c’est interdis. Donc preuve, source avant d’avancer quelque chose sans savoir. Notamment l’article 5, partie 7 le prouve

Il efface toutes les données relatives à des personnes dès que les activités visées à
l’al. 6 peuvent être exclues, mais au plus tard un an après la saisie des informations,
si aucune preuve ne vient confirmer ces activités dans l’intervalle.

La protection des données en Suisse c’est un sujet important, c’est pas traité à la légère.

fichages de tous les individus a commence’ avant la 2eme guerre mondiale. quand le Adolphe est démocratiquement arrive’ au pouvoir, il a consciencieusement recupere’ les fiches de renseignements de chaque pays conquis, et voila le travail… tous aux camps … si les politiques agissaient dans l’interet des citoyens, ca se saurait

1 J'aime

Je t’avoue que j’ai pas encore ouvert l’enveloppe :innocent:
Mais “bizarrement” on entend beaucoup parler de l’AVS+ et beaucoup moins de la surveillance massive… Je vois peut-être les complots illuminatis partout :dizzy_face:

Salut il semblerais que humainrights on une ancienne version du texte de lois

version avec l’ancienne numérotation des articles

pour les intéressés vous pouvez trouver une version humainement expliqué
[Version final du texte de lois trouvé dans la brochure de votation]
(https://www.admin.ch/dam/gov/de/Dokumentation/Abstimmungen/Erläuterungen%20des%20Bundesrats%20September%202016/Büchlein_FR.pdf.download.pdf/Büchlein_FR.pdf)

l’article 38 cité par humanrights.ch est enfaite l’article 39:

Section 7 Exploration du réseau câblé
Art. 39 Dispositions générales
1 Le SRC peut charger le service chargé de l’exploration du réseau câblé d’enregistrer
les signaux transmis par réseau filaire qui traversent la frontière suisse, afin
de rechercher des informations sur des événements importants en matière de politique
de sécurité se produisant à l’étranger (art. 6, al. 1, let. b) ou de sauvegarder
d’autres intérêts nationaux importants au sens de l’art. 3.
2 Si tant l’émetteur que le récepteur se trouvent en Suisse, il est interdit d’utiliser les
signaux enregistrés en vertu de l’al. 1. S’il ne peut pas les éliminer d’emblée de
l’enregistrement, le service chargé de l’exploration du réseau câblé détruit les données
en question dès qu’il constate qu’elles proviennent de tels signaux.
3 Le service chargé de l’exploration du réseau câblé ne peut transmettre au SRC des
données provenant de signaux qu’il a enregistrés que si leur contenu correspond aux
mots-clés du mandat de recherche. Ces derniers doivent être définis de manière à
minimiser les atteintes à la vie privée. Il est interdit d’utiliser des indications relatives
à des ressortissants ou à des personnes morales suisses comme mots-clés de
recherche.
4 Le Conseil fédéral règle:
a. les domaines d’exploration autorisés;
b. l’organisation du service chargé de l’exploration du réseau câblé et les modalités
de la procédure applicable;
c. la durée maximale de conservation des données relatives au contenu et des
données relatives au trafic enregistrées par le service chargé de l’exploration
du réseau câblé.

l’article 25 est enfaite l’article 26

Art. 26 Types de mesures soumises à autorisation
1 Les mesures suivantes sont soumises à autorisation:
a. la surveillance de la correspondance par poste et la correspondance par télécommunication
conformément à la LSCPT13;
b. l’utilisation des appareils de localisation pour déterminer la position et les
déplacements de personnes ou d’objets;
c. l’utilisation des appareils de surveillance pour écouter ou enregistrer des
propos non publics ou pour observer ou enregistrer des événements se produisant
dans des lieux non publics ou dans des lieux qui ne sont pas librement
accessibles;
d. l’infiltration dans des systèmes et des réseaux informatiques dans les buts
suivants:

  1. rechercher les informations qu’ils contiennent ou qui ont été transmises
    à partir de ces systèmes,
  2. perturber, empêcher ou ralentir l’accès à des informations, à condition
    que ces systèmes et réseaux informatiques soient utilisés dans des attaques
    visant des infrastructures critiques;
    e. les fouilles de locaux, de véhicules ou de conteneurs pour se procurer les
    objets et les informations qui s’y trouvent ou les informations qui ont été
    transmises depuis ces endroits.
    2 Ces mesures sont exécutées secrètement et à l’insu des personnes concernées.

thèse complotiste non sourcée.

these complotiste justifiee ou non justifiee? la theorie du complot reste une theorie, c’est pas parce que tu pense a un complot, que ta these est mauvaise, si tu veux etre rigoureux

1 J'aime

Et voilà nos démocraties s’effondrent et les totalitaristes prennent le pouvoir sous les applaudissements des peuples :(.

1 J'aime

Cette lois va passer car comme à notre habitude on aime voter de façon incompréhensible et bête… On vote pour augmenter les impôts des moyen et petits revenus mais en préservant ceux des grosses fortunes, on refuse que lea citoyens touchent tous un minimum vital assuré.
Alors dans ce cas précis… Ça va passer. Ils jouent la carte du terrorisme à chaque votation qui peut limiter nos droits ou ceux des gens qui souhaitent venir en suisse. Cette fois-ci ne fait pas exception.

1 J'aime