Edito du 24/03/2020

Publié initialement à : https://korben.info/edito-du-25-03-2020.html

Bonjour tout le monde, j’espère que ça roule pour vous. Que vous gérez bien le confinement, que vous faites gaffe à vous et aux autres et que vous kiffez autant que moi le travail à la maison (pour ceux qui peuvent). Ce qui nous arrive peut-être stressant pour certains d’entre-vous, mais tant que nous respirons,…

1 J'aime

Bon, sans prétendre être virologue, j’ai eu la chance d’avoir une petite formation NRBC dans ma jeunesse, et de ce que je me souvient:

  • Le but du confinement d’une population n’est pas directement de la protéger de l’agent infectieux, son principal objectif est d’éviter qu’elle ne serve de moyen de propagation pour que le personnel de santé ne soit pas dépassé.
  • La mise en place d’un dépistage massif n’est utile que si son coût (humain et financier) est inférieur aux coûts d’autres méthodes. Dans le cas présent, il faut savoir si allouer de l’argent et du personnel à l’élaboration et au déploiement d’un test est plus efficace que de consacrer ces mêmes ressources aux soins des malades le nécessitant.
  • Le port du masque, sauf équipement très particulier, n’a un impact que très limité sur les chances d’être contaminé soi même. Comme les autres mesures, son but premier est d’éviter que son porteur ne propage la maladie (c’est d’ailleurs pour cette raison que le personnel en contact avec des personnes fragiles, doit en porter ainsi que des gants).

Donc théoriquement, si le gouvernement estime que le confinement peut être interrompu (et si ils ne font pas n’importe quoi, ce qui est loin d’être certain), c’est qu’il estime que le service de santé peut assurer derrière.
Par contre pour les personnes ne présentant pas de risques qui doivent sortir pendant le confinement, se laver les mains et le visage avant de sortir avec du savon, porter une paire de gants, même en tissue (idéalement bouillis) et une écharpe autour du visage, me semble des mesures d’hygiène correcte pour limiter ses chances de contaminer les autres.

1 J'aime

Je décèle une touche d’humour …

Bref, on n’est pas sorti de l’auberge. Quoiqu’il en soit, c’est aussi un bon moment pour réfléchir collectivement à notre fragilité, à notre société, à l’avenir de nos enfants et de commencer immédiatement à préparer la suite.

Oui, on va bosser dés la fin de la pandémie à la dépression qui vient puis à la 2ème guerr… Pardon la 3ème …

Merci pour ce retour. C’est super intéressant. :pray:

1 J'aime

Korben a écrit: De plus, il semblerait que le chaos engendré par cette crise du Coronavirus soit le moment idéal pour prendre des mesures liberticides ou abîmer des acquis sociaux. Restons vigilants.
Pourquoi tant de cynisme, pourquoi toujours suspecter ? Demander un effort aux salariés restés chez eux (sans imposer) est liberticide ? Si nous restons confinés 6 semaines, la moindre des choses est que tout le monde relève les manches sans polémiquer, sans suspecter, et les comptes se feront après. Faisons comme les anglo-saxons: traitons le problème et après nous analyserons, pas l’inverse comme trop souvent chez nous.

Comme Trump et Bojo ?

Je peux faire erreur, mais je pense que Korben fait référence aux diverses mesures que le gouvernement met actuellement en place en ces temps de crise, pas au confinement (« acquis sociaux »).
Ensuite, « rester vigilants » ne signifie pas forcement être suspicieux, ça peut aussi dire de ne pas tout accepter sous prétexte qu’on a peur.

De plus, vu le nombre d’appels à respecter le confinement qu’il a fait, sous entendre que Korben assimile ce dernier à quelque chose de liberticide me semble un peu maladroit.
On peut être critique envers son gouvernement tout en étant d’accord avec certaine de ses décisions.

Oui je te confirme que le confinement est nécessaire. Et que tu as bien compris ce que je voulais dire.
Je dis de rester vigilant car certaines choses pourraient passer crème et surtout perdurer après l’épidémie comme ceci :

Ou ceci

Je peux l’envisager même si ça pique dans le cadre de l’épidémie mais on connaît les loustics qui nous gouvernent et ils risquent « d’oublier » une date de fin post épidémie à ce qu’ils sont en train de mettre en place.

Les mesures d’urgence qui durent au delà de l’urgence ça s’est déjà vu.

Pour info, c’est justement grâce au tracking généralisé et à tous les niveau de la vie numérique et bancaire que la Corée et Singapour ont bien contrôlé l’épidémie. Plusieurs articles intéressants à ce sujet sur Le Monde.

Alors c’est vrai que ça pique un peu pour ceux habitués à limiter leurs traces en ligne mais on ne peut pas tout avoir…

Je comprends qu’on puisse avoir des inquiétudes sur la suite par rapport à ces lois mais de là à en faire un psychodrame sur « Les lois scélérates » comme un avocat l’a fait dans une tribune (toujours sur Le Monde) faut pas pousser mémé.
Jusqu’à preuve du contraire nous ne sommes pas dans une dictature et ce qu’un gouvernement fait le suivant peu le défaire, c’est le cas depuis des décennies d’ailleurs…

Bref, quitte à pas mettre le curseur de confiance/paranoïa ailleurs qu’à 50% perso j’ai tendance à le mettre à 49/51, c’est moins stressant :grinning:

Alors, sauf erreur de ma part, la Corée et Singapour n’ont pas fait que mettre en place ce genre de mesures pour combattre l’épidémie, donc conclure que c’est « grâce au tracking généralisé » qu’ils ont obtenu ces résultats, c’est confondre corrélation et causalité (bon vu que tu connais la chaine de Mr. Sam, je ne vais pas te faire un cours)

Là encore, il faut prouver que la surveillance a un réel intérêt pour savoir si c’est justifié de la mettre en place. Si le gouvernement a à sa disposition une étude statistique qui démontre une tendance, même légère, il suffit de la publier pour faire taire les critiques sur cette mesure. (moi le premier)

Ce n’est parce qu’un avocat l’a dit dans le monde que tous ceux qui sont inquiets pensent la même chose. Moi, personnellement, je n’y suis pas particulièrement favorable parce que je ne suis pas convaincue de son efficacité.

Coluche disait: « La dictature c’est « ferme ta gueule » ; la démocratie c’est « cause toujours » », c’est toujours aussi vrai aujourd’hui… :wink:

Personnelement, le mien est a 99% pour ce qui est ma confiance dans la communauté scientifique, par contre vu que le gouvernement à tendance à ne pas toujours l’écouter, je suis beaucoup plus prudent avec eux.
#TeamÉpistocratie