LinuxGSM - Déployez vos serveurs de jeux en quelques secondes

Publié initialement à : LinuxGSM – Déployez vos serveurs de jeux en quelques secondes – Korben

Si vous êtes gamer dans l’âme, vous avez peut-être déjà eu envie d’installer et de gérer vous-même votre propre serveur de jeu pour vous éclater entre potes, sur ARK, Arma 3, Battlefield, Call of Duty, Factorio, Left4Dead, GTA, Quake, Terraria, Unreal Tournament ou encore Minecraft ?

Seulement, voilà, c’est compliqué quand on n’a pas l’habitude ou qu’on ne connaît pas bien Linux. Heureusement, avec l’outil LinuxGSM pour Linux Game Server Managers, vous allez pouvoir à partir d’une simple ligne de commande, déployer et gérer très facilement tout un tas de serveurs de jeux pour Linux.

Je vous donne un exemple. Admettons que je veuille installer un serveur Minecraft sur mon serveur Linux. Pour cela, il suffit d’aller sur cette page qui regroupe tous les jeux proposés à l’install

… de choisir Minecraft et de suivre les indications, que ce soit en matière de dépendances requises pour votre distrib, et la commande d’install à copier-coller.

Et voilà, vous avez un serveur Minecraft fonctionnel. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Évidemment, si vous voulez pousser un peu plus loin la configuration de votre serveur, il faudra vous plonger un peu dans la documentation qui est extrêmement claire et complète, donc n’ayez pas peur.

LinuxGSM est open source, régulièrement mis à jour et vous pouvez automatiser sans souci la mise à jour de vos serveurs de jeux. LinuxGSM offre aussi des fonctionnalités de debugging, de monitoring (surveillance) et de sauvegarde en cas de migration éventuelle.

L’outil intègre SteamCMD, l’outil de Valve qui permet également de déployer les serveurs de jeux Steam sur votre serveur, et vous pouvez même utiliser LinuxGSM pour mettre en place un Mumble ou un Teamspeak.

Merci Shadow6 pour l’info !

1 J'aime

Qu’est-ce que je ne donnerais pas pour pouvoir rejouer aux MMORPG de ma jeunesse, par exemple Everquest pour n’en citer qu’un…
Le passage au free to play a de toutes façons tout gâché, comme les lootbox en général d’ailleurs.

Sur mon propre serveur privé en mode cheat pour se refaire toute la progression en accéléré (j’ai plus autant de temps qu’à 20 ans :roll_eyes:), ré-explorer toutes les zones et se refaire les sets d’équipement… :star_struck:

Dommage qu’aucun ne soit dispo dans la liste !

Pour l’avoir testé: On en chie bien via Docker (en fait, inutilisable dans Docker: les scripts utilisent systemctl, qui n’est pas dispo par défaut dans les containers).
En revanche, après avoir mis la main sur une vieille machine chez moi (enfin « vieille »… Mon ancien pc de jeu en fait) pour ne le dédier qu’aux serveurs de jeu: Ça fonctionne très bien. (pour Valheim en tout cas. Je vais probablement en essayer d’autres).

Le fait que chaque serveur soit séparé, chacun dans son compte utilisateur est intéressant.
Et en plus, les utilisateurs n’ont plus besoin d’accès sudo une fois le serveur créé.