Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Patates martiennes

Originally published at: https://korben.info/patates-martiennes.html

Dans le roman Seul sur Mars, l’une des choses qui m’a le plus marqué, c’est lorsque le héros tente de faire pousser des pommes de terre sur la planète rouge, afin de se nourrir. Évidemment, savoir si faire pousser des fruits et des légumes sur Mars est possible est une question cruciale, car cela pourrait…

Question con, mais est-ce que une patate ou un plant de patate est capable de consommer du Co2 pour produire de l’oxygène ?

En gros, si on en plante à fond, est-ce que on serait potentiellement capable d’oxygener l’atmosphère martienne ?

@Azsde Mars n’a pas de champs magnétique, essayer de créer une atmosphère dessus ne sert a rien car elle est balayée petit a petit par les vents solaires.

Ça me fait toujours halluciner de voir qu’une film peu influencer la vie réelle (encore que là on ne connait pas l’ordre chronologique). Ça m’avait fait la même chose quand j’ai appris que Dr House avait aidé au diagnostique d’un patient https://fr.wikipedia.org/wiki/Dr_House#Influence_dans_la_vie_m.C3.A9dicale_r.C3.A9elle

Bonjour Korben,

De mémoire, j’avais lu un article scientifique US il y a quelques mois, qui disait que des scientifiques avaient réussi à faire pousser plusieurs variétés de légumes avec de la terre martienne dans un laboratoire recréant les conditions sur Mars. Le seul problème tiens-toi bien… ! Tu es prêt ? :grin:

Suite aux récoltes de légumes, les scientifiques ont pu mettre en évidence que tous les légumes “martiens” récoltés contenaient soit de l’arsenic, du mercure ou du plomb ! :joy:

Bonne nouvelle, depuis les scientifiques ont trouvé la solution à ce problème ! Yes !!! :wink: Il suffit simplement de purifier en amont la terre martienne avant de planter :wink:

Je crois (à vérifier?) qu’il existe des plantes qui ont la faculté d’extraire de la terre martienne tous ces métaux lourds… La Violette possède cette faculté. Ça serait un bon créneaux d’investissement NON !?! Si oui, je file en Guyane planter des Violettes pour ensuite les vendre à la NASA, aux Russes etc. Cool ! :sweat_smile:

…se pose alors la question de savoir comment Matt Damon a-t-il fait pour purifier la terre martienne avant de planter ses patates ???

Je suppose qu’il a été contaminé par les métaux lourds, car on voit bien sur une des scènes du film qu’il a eu des altérations cutanés mais de quelles origines ?

Bon, juste une petite remarque…

En tant qu’ancien technicien agricole, ça me pique un peut de voir la phrase “et que les mecs ont utilisé des pommes de terre germées et pas des graines pour initier la plante”… La pomme de terre ne se multiplie JAMAIS par graines (d’ailleurs la plupart ne sont pas viables) mais toujours uniquement avec un tubercule qui va recréer une plante (d’où les patates germées).

Non, la grande question c’est comment conserver les tubercules d’origine pendant le (trop) long voyage vers Mars en l’état actuel de nos technologie (a part le projet de la NASA de boucler le voyage en 39 jours)…

Sinon, pour répondre à Azsde, oui. Comme toutes les plantes il y a une absorption de CO2 pour dégagement d’ oxygène, c’est le principe de la photosynthèse (synthétisation de glucose a partir de CO2 et d’H2O dont le sous produit est l’O2). Après, il faut prendre en compte que les plantes respirent aussi et et ne consomme plus de CO2 la nuit (ben oui, dans photosynthèse, y a “photo”) et qu’il faudrait une atmosphère qui emprisonnerait cet oxygène…

1 J'aime

Y’a des éléments dans le sol à consommer pour faire pousser la patate ?
La terre de Terre est composée de résidus organiques (i.e. du compost), sur Mars qu’en est-il ? Le plan de patate survit une fois qu’il a consommé toute l’énergie du tubercule ?
Si pour faire pousser 1kg de patate il faut 1kg d’engrais…

''de la terre martienne dans un laboratoire" …

Si on part avec des pommes de terre non germée, il faut combien de temps pour qu’elles commencent à germer et jusqu’à combien de temps après on peut les garder avant de les planter?
La solution serait peut être de les cultiver pendant le voyage plutôt que de les conserver.

Il serait utile de revenir sur Terre car la GRANDE QUESTION est la suivante:

Comment l’humain procédera sur Mars, en l’absence d’espaces de régulation écosystémique ???

Objectivement, croyez-vous que l’agriculture tiendrait au-delà d’une période de 10 ans sur Mars ?

Toujours est-il que ce genre d’expédition sur Mars nécessiterait de toute façon des volumes d’importation massive d’engrais et autres éléments utiles notamment à la mise en œuvre de “phytostabilisation” consistant à planter une couverture végétale qui immobiliserait les contaminants dans le sol martien. A terme, cette concentration serait tellement élevée qu’elle deviendrait vite ingérable pour une population humaine à nourrir susceptible de croître sur une période de 10 ans par exemple…

Matt Damon, il utilise pas les toilettes comme engrais ? ^^

Avant germination il faut le conserver au froid non humide (donc consommation d’énergie). Une fois mises en germination, il ne faut que quelques jours pour que les pousses apparaissent et les plants doivent êtres plantés au plus vite. Si ce n’est pas fait, les plantes s’étoilent (les entre-nœuds s’allongent et les tissus se fragilisent) et elles finissent par mourir.

Effectivement, le mieux serait d’emporter une petite quantité de patates et de les cultiver pendant le voyage non pas dans un but nutritif, mais pour cultiver les futures semences utilisées sur la planète rouge (il faut en moyenne 120-130 jours pour récolter de nouvelles patates, on évite ainsi les problèmes de conservation des semences.

@Diki :

En l’état des connaissances et techniques actuelles, je ne pense pas que ce soit faisable en effet. Mais des essai ont été menée sur des revitalisation d’espaces incultes sur terre donc, dans un futur proche, potentiellement que oui. Sans compter les méthodes de cultures autres que pleine terre comme l’hydroponie ou autre où toutes les contraintes climatiques sont maitrisées et contrôlées. Mais là, ça pose la question de l’energie nécessaire à ce type d’installation…

En fait la vérité est ailleurs. C’est Solanum tuberosum qui a décidée de coloniser l’univers en se servant de nous. À chaque fois que nous ingurgitons une fritte ou de la purée, la pomme de terre nous transmet ; à l’insu de notre plein grès ; sa volonté la plus profonde. Et voilà d’où nous viennent nos rêves de Mars. Ne jamais négliger le pouvoir manipulateur des plantes, et particulièrement des patates.

Moins sérieusement, j’ai entendu à la radio l’avis d’un agronome qui réagissait au film Seul sur Mars et indiquait que la culture des pommes de terres sur Mars était impossible, notamment en raison des rayonnement qui frappent cette planète et qui empêcherait toute plante de se développer. L’expérience serait peut-être possible mais dans des installations à plusieurs mètres de profondeurs.

Ok cool, et comment ils ont fait pour recréer les conditions de gravité ? …

La question de savoir si nous sommes technologiquement capable de faire pousser des légumes sur Mars ne se pose pas car elle est positive mais il y a une grande différence entre “faire pousser” et “cultiver” des légumes comestibles qui ne sont pas nuisibles à la santé humaine ! :wink:

En revanche, [quote=“Diki, post:11, topic:5577”]
Comment l’humain procédera sur Mars, en l’absence d’espaces de régulation écosystémique ???
[/quote]

Ma réponse est: A ma connaissance, en l’absence d’espaces de régulation écosystémique, aucune agriculture saine et durable ne pourra se faire sur Mars. LoL! :grin: