Quand un jeu décède, lâchement tué par son DRM

Publié initialement à : https://korben.info/quand-un-jeu-decede-lachement-tue-par-son-drm.html

Dans la série « Les DRM sont l’une des pires inventions de l’Humanité« , je vais vous conter la dernière blagounette qui est arrivée dans le secteur du jeu vidéo. Si vous êtes gamer, vous connaissez sans doute le jeu Tron: Evolution sorti en février 2011. Peut-être, même l’avez-vous acheté ? Et j’imagine que depuis 9 ans,…

2 J'aimes

Héhé j’ai eu exactement la même surprise quand j’ai voulu relancer Puzzle Quest 2 sur mon téléphone : Bandai a fermé ses serveurs de vérification de licence, du coup impossible de jouer au jeu…

C’est très rageant, surtout que je n’ai trouvé aucun autre jeu aussi cool sur mon téléphone !

Bonjour,

Un peu comme le fais de ne plus pouvoir utiliser les versions cd de « vieux » jeux depuis windows XP et suivant …

cordialement

toute la suite, film 1982 et 2010, jeu, etc. autour de tron est un gros étron.

perso je boycott joyeusement Disney.

Entre ce genre de cas et ceux où les DRM pompent tellement de ressources que la version cracké fonctionne mieux, il ne faudra pas s’étonner que certains se tournent vers le piratage…

Ö surprise, surprise mes CDs achetés en '90 ne marchent plus malgré leur soit disant éternité. Les majeures me proposent de racheter encore et encore le même contenu que j’ai déjà payé mainte fois …Vinyl, K7, CD et peut-être même disque laser, vhs, (bétamax entre deux) …

Ô surprise, surprise, les auteurs, interprètes, techniciens, ayant créé ou contribué à la genèse de l’oeuvre non jamais été payé à chaque achat de ma part …

Conclusion : Le piratage est la seule et unique voix pour arriver à déloger ses parasites résistants aux vermifuges. (Je peux me permettre de le revendiquer, je ne suis pas auteur d’un blog respecté, même si l’auteur multiplie les pistes :wink: )

On le trouve cracké sur le net ,donc on s’en fout…:slightly_smiling_face:

Non on s’en fout pas, s’en foutre c’est donner un passe droit à l’industrie du « virtuel » pour te claquer la porte au nez au premier ongle incarné. La culture est en danger à cause de ça. Ça se passe dans le monde de l’édition, le cinéma, la musique, par extension tout spectacle capté, le jeu vidéo qui je le rappelle représente depuis 2013 plus de 6 fois celui de la vidéo ou de la musique ou plus imagé représente plus de deux fois le chiffre d’affaire de la vidéo et de la musique cumulé !

source Les numériques

Le dématérialisé, ça permet de te spolier en toute impunité, au hasard, un abonnement qui augmente parce qu’ils ont rajouté un service dont tu te contrefout royalement (SFR, Bouygues, Orange p.e.) Bien sûr après ça tu peux batailler un an ou deux pour récupérer tes sous/changer de crèmerie, etc.

C’est aussi la facilitation à l’extrême de l’entente des prix entre sociétés ce qui est formellement interdit par la loi, mais à moins de whistleblower, vas t’en le prouver.

Bref, si je ne t’ai pas convaincu, alors, c’est peut être en effet que tu mérite ce sort.

image

1 J'aime

Merci pour les chiffres, c’est très intéressant.

Le premier graphique des numériques est clairement trompeur (échelle totalement fausse).
De plus d’après les chiffres du graphique des numériques, le jeu vidéo représente entre 69% et 79% du cumul musique/vidéo (loin de deux fois plus) et seulement 140% à 162% de l’industrie de la musique (donc, très loin de six fois plus).

Sauf que ce sont le mêmes chez le syndicat national (SNJV) des jeux vidéos, après ça qui dit la vérité ? Le débat n’est pas sur la précision de ses chiffres mais sur la façon dont on se fait empapaouter depuis un paquet d’années.