Sandstorm - Une plateforme open source pour votre cloud personnel

http://korben.info/sandstorm-une-plateforme-open-source-pour-votre-cloud-personnel.html
Vous l’avez peut-être expérimenté grâce à mon article précédent, mais si vous êtes passé à côté, ce n’est pas grave, car c’est suffisamment cool pour que j’en fasse un article. Si l’autohébergement est votre dada, je vous propose d’expérimenter Sandstorm, une solution open source qui permet de déployer en quelques clics n’importe quelle application web.…

Pour les débutants sous Linux il faut préciser que faire curl ... | bash n’est pas anodin surtout si vous le faites en root. Il faut avoir confiance dans le contenu (et dans son cache DNS). Ce n’est pas une bonne habitude à prendre.

1 J'aime

C’est cool que tu parles de sandstorm, ils font des choses très intéressantes.
Au départ je pensais que c’était juste une sorte d’installateur facile pour tout plein d’apps, mais leur histoire de sandbox est bien rôdée. Ils font carrément tourner plusieurs instances de la même app pour chaque ressource (qu’ils appellent “grain”) pour mieux les cloisonner. J’aime bien leur histoire d’identification et droits d’accès unifiés aussi.
Un autre truc chouette: on peut télécharger un backup de n’importe quel “grain” en un clic, et le restaurer tout aussi facilement (sachant qu’un “grain” peut être un forum entier, un repo gitlab avec issues, wiki, etc…). Je ne sais pas si les droits d’accès sont restaurés par contre.

Après leur approche risque d’être trop limitante pour certains usages, mais leur (éco-)système peut déjà bien rendre service dans son état actuel.

Je n’ai pas testé l’installation sur un serveur perso, mais les instances qu’ils proposent gratuitement permettent déjà de se faire une bonne idée du fonctionnement général.
Ils en parlent plus en détails sur cette page qu’était en front page de hackernews il y a 2 jours.

@Avrelien
Je pense la même chose. Même en laissant de côté la sécurité, il me semble important de connaître au moins le genre d’installation qu’ils font via leur script, par exemple pour pouvoir le désinstaller par après.
Par contre ça peut être pratique pour tester rapidement sur une machine virtuelle ou un conteneur.

1 J'aime

grml, x64 seulement, pareil pour docker, grmlml… :angry:

:innocent:

@Avrelien
C’est effectivement préciser en début du script, voilà d’autres méthodes d’installation:
https://docs.sandstorm.io/en/latest/install/

Sinon on peut checker vite fait le script en faisant
curl https://install.sandstorm.io|more

Ou simplement en allant sur https://install.sandstorm.io

C’est en gros un Docker like avec interface web directement intégrée. C’est peut-être plus difficile d’utiliser Docker mais c’est largement plus gros niveau popularité et logiciels à installer. En plus on peut s’amuser à créer sa propre installation automatique et facile à partir d’un DockerFile alors qu’avec Sandstorm c’est plus compliqué : https://docs.sandstorm.io/en/latest/vagrant-spk/packaging-tutorial/.

Un ouais sans plus
Pour un cloud personnel, la réponse est clairement Non
Pour faire un test d’une application dispo dans le repos des apps, oui

En coulisses, c’est un peu brouillon, çà cause pas clairement dans les logs
et du coup, quand on est un peu joueur comme moi,
on arrive à supprimer une graine en laissant des éléments encore présents mais plus.

j’ai l’impression que la réponse doit sembler évidente pour beaucoup, mais
comment lance t’ont sandstorm une foi installée ? apparemment Google est
plutôt avare de solutions en français.