Dagoma Discovery 200 - Première expérience avec une imprimante 3D

Originally published at: http://korben.info/dagoma-discovery-200.html

Jusqu’à présent, je n’avais encore jamais joué avec une imprimante 3D. Puis les gens de Dagoma m’ont contacté pour que je joue avec leur Discovery200. Voici donc mon ressenti sur cette imprimante pas chère. La Discovery200 est un modèle de type RepRap (Réplicable Rapidement) qui est vendu en 2 versions : déjà toute montée ou…

1 J'aime

Tu dis qu’il faut tjrs rester à côté de l’imprimante pendant un travail mais quand ça dure plusieurs heures, c’est difficile de ne pas faire autre chose, sortir ou faire une petite sieste :smiley:
J’avais aussi galéré pour la monter et retirer un objet fraichement imprimé sans le casser mais j’avais pas les contacts chez eux comme toi :wink: je suis allé sur leur forum http://www.lesimprimantes3d.fr/forum/41-dagoma/
D’ailleurs, si toi aussi tu imprimes depuis un Linux, j’avais une erreur avec Cura malgré la conf proposée par Dagoma, j’ai du mettre la dernière version du logiciel Cura et ce XML pour la buse : http://www.dagoma.fr/tutoriels/comprendre-le-fichier-xml-de-cura-by-dagoma/
Bonnes impressions :slight_smile:

1 J'aime

J’en ai eu une à Noel, c’est vraiment excellent, mais ça prend du temps pour arriver aux bons paramètres, d’autant que leurs guides ne sont pas toujours à jour ou super bien expliqués.

Heureusement ils ont l’air super réactifs quand même, et vraiment très sympa !

J’ai pas pu imprimer autant que toi, j’ai eu de très bons résultats comme de gros échecs, mais je m’accroche et je continue d’expérimenter.

Content que tu aies fait l’article, j’étais déjà convaincu avant mais ça m’aurait encore plus donné envie si je l’avais lu il y a 2 mois :wink:

1 J'aime

Ca me donne vraiment envie !
J’ai quelque question néanmoins, La qualité d’impression est-elle vraiment bonne une fois tous les réglages trouvés ? Ou faut-il quand même faire une finition (limer ou polir ?).
Je ne connais pas trop le monde des imprimantes 3D mais est-elle compatible avec la plupart des formats 3D ?
Les objets imprimés, sont-ils solides ? (Dans le sens résistant s’ils tombent par exemple)

Merci pour vos réponses et bonne année @tous !

salut, merci pour le partage d’experience, mais autant le montage de la machine m’interesserait, autant tout le passage “tatonnement/reglage initial” me gaverait au plus haut point…Aussi, est ce que quelqu’un pourrait conseiller une machine prete a l’emploi, assez “precise” (quoique quand je vois ce qu’annonce les spec de cette becane, je me dis que c’est deja largement assez precis pour moi :wink: ), dans des budget raisonnables (si quelqu’un me sortait une reference prete a l’emploi aux envionr de 600e, ça serait parfait)
Autre chose, tes impressions 3D, ce sont des fichiers “perso” ou des fichiers trouvé sur internet?

1 J'aime

Salut.

J’ai bien peur qu’il n’y ai pas de référence vraiment sérieuses prête à l’emploi. En fait, en cherchant tu peux trouver certain fabricant dans ce budget, mais tu te retrouveras soit avec une machine utilisant des “cartouche” de PLA propriétaires (et forcément à terme ca va te couter une fortune) soit avec une machines incapable de produire de bonne pièces.

Cet article à pour but de mettre en avant Dagoma, alors je ne vais pas leur faire l’affront de citer d’autres marques ici, mais contacte moi en PV si tu veux, je pourrais te conseiller sur des machines à monter avec un budget correct et qui ne nécessitent pas de grosse prise de tête dans la config (j’en suis à ma 3eme imprimante 3D, toute montées moi même et toutes pleinement fonctionnelles :smile:)

Les objets imprimés en PLA sont largement assez solides. Ils supportent sans problème une chute.
A vrai dire j’imprime massivement des pièces pour un robot à taille humaine, ne serait-ce qu’un bras pèse dans les 3kg et les engrenages pour les articulation sont entièrement en PLA.
En fait, quand tu imprimes, le plus important est la qualité du design de la pièce. de plus tu peux choisir le type et le pourcentage de remplissage de la pièce : 0%, tu n’auras que les contours de la pièce, 100% tu auras une pièce entièrement massive et donc vraiment solide (mais plus longue à imprimer et avec un coût en PLA forcément supérieur)

1 J'aime

Merci pour ton retour d’expérience Korben.

J’ai faillis me lancer et puis (pour une fois) je me suis dis à quoi ça va me servir.

J’ai donc chercher sur Thingverse et plein d’autres site ce qui se faisait et j’ai pas été convaincu. J’ai aussi regardé sur les site permettant de faire ses propres objets mais l’inspiration de la page blanche … et c’est pas si simple.

Bref je trouve ça super cool, mais je ne vois pas de vrai cas d’usage (au delà d’imprimer des bidules fun)

Je pense que ça fait du sens quand on a besoin de faire un truc sur mesure, complexe mais imprimable. Typiquement pour embarquer de l’électronique.

salut, merci pour ta reponse. Pour le budget, il peut varier, meme si je dois rester un peu raisonnable vu l’utilité réelle de la machine pour mon cas (sasn doute moins de 20 pieces par ans pour le boulot). Par contre, en bon boulet, je sais pas comment t’envoyer un mp (je suis un peu perdu sur cette plateforme de comm…)

Merci, et concernant la qualité de finition ? Est-ce bien lisse ou faut-il passer un coup de lime ?
Question supplémentaire concernant l’entretien. Faut-il nettoyer la buse régulièrement ? Ou y-a-t-il un mode nettoyage comme sur les imprimantes classiques ?

tu cliques sur mon pseudo en haut à gauche de ce commentaire :wink:

La qualité est la encore fonction de ta pièce. si tu imprimes une pièce plutôt rectiligne (disons un cube) tu auras des surfaces propres et lisses. S’il y à beaucoup de courbes (disons un buste de femme), ca sera un peu moins net mais restera acceptable. Si pour faire ta pièce, l’imprimante doit faire beaucoup de passages à vide (par exemple si tu imprime 4 pilliers, à chaque couche elle devra passer d’un pillier à l’autre pour mettre de la matière et entre chaque pièce, il y aura toujours un peu de matière qui va couler) là il faudra sortir le papier de verre ou la Dremel (le meilleur compagnon d’une imprimante 3D !). Il ne faut pas oublié qu’on parle de “plastique” fondu, meme si les imprimante retracte le PLA quand elle passe sur un endroit qu’elle ne doivent pas imprimer, il reste toujours une goute de PLA dans la buse qui va couler. Donc oui, en terme de finition, il faut s’attendre bien souvent à devoir faire un peu de finition à la main. C’est d’ailleurs d’autant plus vrai quand tu dois utiliser des supports (morceau de matière ajouté par le slicer pour pouvoir imprimer des parties sans base directe)

Pas d’auto nettoyage de la buse. la plupart du temps ce n’est pas vraiment nécessaire. il existe des bobine d’un plastique spécial qui servent à nettoyer l’intérieur de la buse mais je n’en ai jamais utilisé. Si tu veux nettoyer, tu peux utiliser une corde de guitare (le mi aigue) qui à le bon diametre pour les buse en 1,75mm. Mais le plus souvent ce n’est pas nécessaire, en chauffant la buse se débarrasse mécaniquement des dépots qui auraient pu resté à l’intérieur. de plus, la plupart des slicer font des “tour de chauffe” avant de commencer à imprimer (en gros elle dessine grossièrement la première couche de la pièce en plus large pour faire couler du PLA. la but étant d’assurer un débit constant lors de l’impression effective)

Impeccable, merci beaucoup. Je vais me pencher sur celle ci en kit. J’espère ne pas trop galérer.

1 J'aime

Le papillon des étoiles de Bernard Werber, très bon livre ça :wink:

Hello Manu.
Si tu passes près de Caen et que ça t’interesse, je peux te faire visiter l’usine d’electronique où je travaille. On utilise des imprimantes 3D dont une custom.

Korben,

Toute l’équipe de Dagoma tient à te remercier pour cet article très complet et très instructif.
Ton retour d’expérience est le bienvenu, les interrogations de tes lecteurs également !

En attendant, à tous ceux qui, comme Korben, ont l’audace de se lancer dans l’impression 3D, welcome !

Et à Korben : à bientôt pour de nouvelles aventures en 3D

Fascinant, quand même
l’exemple type d’utilisation c’est le truc pour poser la brosse à dent de Korben
ensuite imprimer ce que l’ont veut, des pièces casser d’appareil par exemple

Bon autrement moi je péterais un plomb pour la montée, passer 1 journée dessus pour le montage est qu’à la fin ça marche pas,
autant y mettre 100€ de plus, (mais c’est juste mon avis)

surtout qu’à la fin faut faire quelques petit réglages, comme avec la pièce avec la case coché
mais ça encore ca va.

Faut vraiment vraiment avoir le temps de l’utiliser, le montage, le réglage, utiliser le prog pour dessiner la pièce.

Super article de @Korben on est presque dans le tuto tellement que c’est bien fait.

Bonjour,
Les réglages ne sont pas si nombreux que cela et le SAV est là pour vous guider si nécessaire, par mail ou téléphone :wink:
Cordialement
Benjamin (Responsable support client Dagoma)

C’est vrai que passer 1 ou 2 jours à monter un machine achetée plusieurs centaines d’euros avec la peur au ventre qu’au final ca ne fonctionne pas peut en faire reculer plus d’un.
La plupart des sociétés qui vendent des imprimantes 3D en kit propose une version déjà montée pour un peu plus cher. Certe cela t’épargne le montage mais tu ne t’affranchiras pas des réglages car ils dépendent de l’endroit ou tu placeras ton imprimante ainsi que du type de matériau que tu vas utiliser pour imprimer.
Par ailleurs, le montage est souvent relativement simple, au final une imprimante 3D n’est pas très complexe techniquement, 4 moteurs, quelques poulies/engrenages/courroies, une structure et un corps de chauffe souvent pré-assemblé. C’est long car il y à beaucoup de pièces, beaucoup de vis. Il faut etre attentif mais vraiment il n’y à rien de compliqué.
Pour finir, à part pour les imprimantes professionnelles (plus de 3000 euros), la plupart des imprimantes grand public nécessiteront de la maintenance : resserage de vis, changement de petites pièces de temps en temps, re-réglage, etc. le fait de l’avoir monter soit même fait qu’on maitrise sa machine, on connait chacun de ses composants et on à le temps de bien comprendre comment elle fonctionne exactement … cela facilite sa maintenance et ses éventuelles évolutions.

1 J'aime

Merde j’ai l’impression que tu parles de moi qui refuser de payé 3 ou 5€
le montage d’une chaine de vélo (à décathlon)
et qui le faisait devant les mécanos dans l’atelier :joy:

t’as raison je voulais apprendre comment sa se démonté car je voulais surtout savoir si j’avais tout le matos sur moi si la chaine repété, ba c’est arrivé une nouvelle fois, comme j’avais tout
je l’ai réparé sur place et suis reparti.

C’est pareil je pense pour l’imprimante, non moi ce qui pourrait m’angoisser c’est d’enfoncer les vis dans la patte et que je me loupe, on a l’impression qu’on a droit à un seul essai.

Bon ensuite les avantages d’une imprimante 3D doivent être énorme:
j’ai pété une pièce de mon appareil photo, et maintenant je dois allumer l’appareil avec un clou
oui un clou

ce que je ferais si j’en avait une, je ferais quelques truc marrant, ensuite je dessinerais une statue de moi,
mais le truc le plus interessant c’est de dessiner des trucs qui n’existe pas, et de les imprimer ensuite, un truc tout fait n’est pas aussi puissant qu’un truc dessiner tout prêt.